Acné et contraception : Diane 35, un médicament à réserver au court terme

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 25 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 06 Septembre 2016 : 12h25

Diane 35 est un médicament indiqué dans le traitement de l'acné sévère. Il fait office en même temps de contraception. Mais attention, ce médicament présente des effets secondaires importants. Il faut donc en limiter le temps d'utilisation et une fois la guérison de l'acné obtenue, changer rapidement de contraception.

Publicité

Diane 35®, un traitement contre l'acné, un moyen de contraception en plus

En cas d'acné sévèreet résistant aux autres traitements (antibiotiques, isotrétinoïne, etc.), on peut prescrire un traitement hormonal spécifique, notamment chez les femmes qui ont des poussées d'acnéassociées au cycle menstruel.

Il s'agit du médicament dénommé Diane 35® et de ses génériques (Holgyème®, Minerva 35®). Ils contiennent des hormones sexuelles progestérones qui bloquent l'ovulation. Ils exercent donc également un effet contraceptif.

Publicité

Diane 35®, des effets secondaires et des risques santé qui doivent en limiter l'utilisation

Attention, il ne faut pas utiliser Diane 35® et ses génériques trop longtemps car ils comportent des risques.

Or parfois, satisfaites du résultat contre l'acnéet de lacontraception offerte en même temps, les femmes tendent à prolonger le traitement uniquement pour les effets contraceptifs.

Or Diane 35® n'est pas une pilule contraceptivemais un traitement contre l'acnésévère et présente des risques et des effets secondaires bien supérieurs à ceux des pilules contraceptives classiques, spécifiquement mises au point pour cette indication.

Au Canada, dès 2002, les autorités avaient publié des mises en garde. Celles-ci ont ensuite été divulguées par Martin Winckler sur son site (martinwinckler.com).

Selon une étude menée au Royaume-Uni, le risque de souffrir d'une phlébite et d'une embolie pulmonaire est 4 fois plus élevé chez les femmes utilisantDiane 35®, par rapport aux femmes sous contraception oraleclassique (1).

Rappelons que la phlébite correspond à la formation d'un caillot dans une veine d'un membre et que l'embolie pulmonaire se manifeste par un caillot dans une artère pulmonaire, accompagnée de troubles respiratoires et cardiaques.

En France, après avoir été retirés, Diane 35 et ses génériques ont été remis sur le marché en janvier 2004 avec une restriction d’indication, une modification des contre-indications et un renforcement des mises en garde.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 25 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 06 Septembre 2016 : 12h25
Source : Health Canada - Santé Canada, Mise en garde, www.hc-sc.gc.ca ; http://martinwinckler.com.
A lire aussi
Diane 35 n’est pas une pilule comme les autres…Publié le 08/01/2013 - 05h00

Cela fait plus de 6 ans que la rédaction d’E-santé dénonce la sur-prescription de Diane 35, une pilule aux effets anti-acnéiques. Outre qu’elle augmente de manière importante le risque de faire une complication thromboembolique, elle diminue la libido en s’opposant à la testostérone...

Diane 35 : interdit dans 3 moisPublié le 31/01/2013 - 13h59

L'Agence du médicament (Ansm) a pris une décision extrême : Diane 35 et de ses génériques disparaîtront du marché d’ici 3 mois.Le rapport bénéfice / risque de ce traitement contre l’acné, trop largement prescrit comme contraceptif oral, a été jugé défavorable.

Le retour de Diane 35Publié le 31/07/2013 - 11h25

Retiré du marché français à grand frais médiatique en mai dernier, Diane 35, un médicament contre l’acné mais qui a été largement utilisé comme pilule contraceptive, va à nouveau pouvoir être proposé à certaines femmes. Ce revirement de situation est imposé par la Commission...

Pilule/acné : Diane 35, le retourPublié le 14/01/2014 - 18h27

À compter de mi-janvier, le médicament Diane 35® sera de nouveau disponible sur le marché français.Ce traitement de l’acné revient cependant avec des restrictions de prescription et un renforcement des mises en garde contre les risques de thrombose veineuse.

Plus d'articles