Les 6 trucs à ne pas faire quand on a un rhume

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 25 Novembre 2015 : 14h27
Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 17h39

Qui n’a jamais attrapé un rhume et qui ne s’est jamais demandé que faire pour écourter ce rhume et atténuer les symptômes ? Dans ce domaine, de nombreuses fausses bonnes idées circulent, certaines n’apportant aucune aide, d’autres pouvant à l’inverse aggraver la situation.
Le point sur les 6 astuces à ne pas suivre.

© Istock

Boire un grog

Le rhume est une affection banale, extrêmement fréquente en hiver, qui peut toucher tout à chacun. Il est lié à un virus et se traduit essentiellement par les symptômes suivants : mal de gorge, toux, éternuements, nez qui coule, fatigue, maux de tête... La bonne nouvelle est qu’un rhume guérit spontanément en quelques jours. En attendant, que peut-on faire et ne pas faire ?

Cette boisson chaude agrément d’une dose d’alcool (différent selon les régions) est franchement déconseillée. L’alcool fragilise l’organisme, lequel a justement beaucoup à faire pour combattre l’attaque des virus. De plus, l’alcool s’accompagne d’un effet vasoconstricteur (rétrécissement du diamètre des vaisseaux sanguins avec ralentissement de la circulation sanguine, surtout en périphérie), ce qui signifie qu’après une courte et légère sensation de chaleur, la température va diminuer, entraînant un refroidissement.

À faire : en revanche, les boissons chaudes sont vivement conseillées aux personnes atteintes d’un rhume (soupes, bouillons, tisanes…). Elles aident à lutter contre la déshydratation (la sècheresse fragilise les muqueuses nasales et des bronches) et fluidifient les sécrétions. Privilégiez les infusions l’eucalyptus, l’échinacée et les plantes antiseptiques en général : romarin, thym, cyprès, ravintsara, lavande, achillée millefeuille, sureau noir, etc.

 

Les solutions naturelles

  • La solution phytothérapie

Plante aux propriétés anti-rhume, l’échinacea a des effets préventifs et curatifs vis-à-vis des rhumes. Elle réduit le risque de développer un rhume, et une fois attrapé, elle diminue la durée de la maladie…

Pour consulter l’article « Deux fois moins de rhumes grâce à une plante dénommée Echinacea » : Cliquez ici !

  • La solution aromathérapie

L’huile essentielle de ravintsara (arbre à camphre) est très efficace contre les virus. Elle est recommandée contre les infections des voies aériennes, fréquentes en hiver : grippes, bronchites, rhumes…

Pour consulter l’article « Ravintsara : essentielle pour l’hiver ! » : Cliquez ici !

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 25 Novembre 2015 : 14h27
Mis à jour le Jeudi 17 Décembre 2015 : 17h39
A lire aussi
Comment guérir naturellement un rhume ? Publié le 18/11/2008 - 00h00

Le rhume correspond à un ensemble de symptômes bénins. Il a la particularité, commune à la plupart des affections virales, de guérir spontanément en quelques jours... après la théorie, la pratique : comment écourter un rhume le plus naturellement possible ?

Pourquoi est-on plus souvent malade en hiver ?Publié le 02/12/2015 - 16h23

Vous l’avez évidemment remarqué, nous sommes plus souvent malades en hiver. Comment expliquer ce phénomène ? Sommes-nous vraiment plus fragiles ? Les microbes sont-ils plus nombreux, plus virulents lorsqu’il fait froid ? Le point sur cette question qui nous a tous effleurés un jour.

Plus d'articles