Zona ophtalmique : comment le reconnaître

© Istock
Le zona ophtalmique est dû au virus de la varicelle zona, qui appartient à la famille du virus de l’herpès. Il touche les adultes immunodéprimés essentiellement. Quels sont les symptômes d’un zona ophtalmique ? Comment traiter cette douleur à l’œil ?
Publicité

Les symptômes du zona ophtalmique

Le zona ophtalmique correspond à une réactivation du virus de la varicelle et survient quand les défenses immunitaires de la personne sont affaiblies (stress, maladie infectieuse). Les symptômes du zona ophtalmique, bien avant l’éruption cutanée, sont des douleurs qui se manifestent sur le trajet du nerf trijumeau, c’est-à-dire de la joue au front en passant par l’aile du nez et la paupière. En outre, dans de nombreux cas, cela s’accompagne de fièvre, de céphalées et d’un sentiment de malaise général. Dans les 3 jours qui suivent, des rougeurs apparaissent sur la peau avec des petites vésicules gorgées de liquide transparent. Les vésicules vont ensuite se transformer en croûtes sous 10 jours. Des brûlures intenses apparaissent sur la zone du visage atteinte. Le zona ophtalmique est une urgence médicale. Dès les premiers signes, il faut consulter son médecin.

Publicité
Publicité

Douleur intense à l’œil : le traitement du zona ophtalmique

Le zona ophtalmique doit être pris en charge rapidement, sinon des complications peuvent survenir et affecter sérieusement la santé des yeux (glaucome, diminution irréversible du champ visuel). En cas de zona et de douleur intense à l’œil, le médecin mettra en place immédiatement un traitement antiviral de type aciclovir pour limiter les conséquences sur la santé des yeux. Des antibiotiques et un collyre antiseptique pourront être prescrits selon l’évolution du zona ophtalmique.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 02 Août 2018 : 17h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :