La vue : un bien précieux à contrôler régulièrement !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 11 Octobre 2005 : 02h00
Les Français ne font pas contrôler suffisamment leur vue. Le tableau que dresse l'enquête de l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (ASNAV) sur la santé visuelle des Français, n'est pas très reluisant.
PUB

Près de 43% des Français déclarent ne pas avoir passé de contrôle de leur vision depuis au moins deux ans. Parmi les 49% ayant bénéficié d'un contrôle durant les douze derniers mois, seulement 13% ne portent pas de lunettes. Ainsi, ce sont les porteurs de lunettes qui sont les plus attentifs à leur vue. Ces derniers sont 30% à avoir subi un dépistage du glaucome, contre 4% des non-porteurs. Cette attitude est dangereuse car le glaucome, principale cause de cécité, n'entraîne aucune douleur ni aucun trouble de la vue au début de son évolution. Les Français ont parfaitement conscience de l'enjeu que représente une bonne vision pour la conduite automobile. Pourtant, 8 millions de conducteurs ont un défaut visuel non ou mal corrigéSi les Français ont aujourd'hui le réflexe « crème solaire », 68% ne portent pas de lunettes de soleil en bord de mer et 52% n'en font pas porter à leurs enfants. Lorsqu'ils en achètent, leur choix est davantage esthétique, au détriment de la protection apportée par les verres. Au final, les pratiques de prévention et de suivi de la santé visuelle sont méconnues.Durant les Journées de la vision, plus de 8.700 opticiens réaliseront gratuitement une évaluation des capacités visuelles.

  • Mesure de l'acuité visuelle : vision de loin et de près pour chaque oeil (acuité monoculaire) et des deux ensembles (acuité binoculaire), dépistant une éventuelle amétropie (myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie).
  • Test de la vision des couleurs : daltonisme et test d'Ishihara.
  • Evaluation du champ visuel : vision périphérique.
  • Mesures de phories : déviations dues à un strabisme, défaut ou excès de convergence.

En pratique sur la santé des yeux et la vue

PUB
PUB

  • Faites contrôler régulièrement votre vision.
  • Faites contrôler celle de vos enfants avant l'âge de un an, puis régulièrement.
  • A partir de 40 ans, réalisez un dépistage du glaucome.
  • Devant toute anomalie visuelle, et même devant une simple fatigue visuelle, consultez un ophtalmologue.
  • A partir de 50 ans, un examen du fond d'oeil permet de dépister une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). Premier signe évocateur : déformation des lignes droites.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 11 Octobre 2005 : 02h00
Source : Dossier de presse de l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (ASNAV), septembre 2005.
PUB
PUB
A lire aussi
" Bien dans sa vue, bien dans sa vie "Publié le 13/10/2004 - 00h00

C'est le slogan choisi pour la toute première Journée nationale de la vision, qui se déroulera le 14 octobre 2004. « 80% des informations utilisées par le cerveau proviennent de la vision. » Et pourtant, toutes tranches d'âge confondues, plus d'un Français sur trois présente une anomalie...

Bien voir pour bien vivre Publié le 12/10/2011 - 10h18

A l’occasion de la Journée mondiale de la vue, l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav) rappelle que « faute d'un test régulier, nous sommes nombreux à ignorer être affectés d'un trouble de la vue ou d'une anomalie visuelle non ou mal corrigée. » Outre des...

Suis-je à risque de glaucome ?Publié le 21/01/2013 - 09h53

Le glaucome est dû à une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil, entraînant une destruction progressive des fibres du nerf optique, pouvant mener à la cécité. Faites-vous partie des personnes à risque de développer cette maladie silencieuse qui impose un dépistage...

Plus d'articles