Le chalazion : ayez l'oeil !

Le chalazion désigne un petit kyste qui se forme à l'intérieur de la paupière. Généralement bénin, il a cependant la fâcheuse tendance à récidiver.
PUB

Le chalazion est dû à l'obstruction du canal d'une des glandes de Meibomius. Celles-ci, au nombre de 25 à 30 par paupière, sécrètent une sorte un sébum qui se mélange aux larmes et participe ainsi à la protection de l'oeil et à la lubrification de la cornée. Le sébum est évacué par un canal microscopique dont l'ouverture se situe entre les racines des cils. Si la glande est infectée, le canal se bouche et un kyste peut se former. L'infection peut être provoquée par une bactérie ou un staphylocoque remontant le canal. Le bord de la paupière devient alors rouge, douloureux, et gonfle. L'inflammation peut disparaître spontanément ou former un kyste.

PUB
PUB

Le traitement initial repose sur des collyres, des antibiotiques et des pommades anti-inflammatoires. Appliqués dès le début du chalazion, ils peuvent contribuer à éviter la formation d'un kyste. Dans le cas contraire, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour déloger le kyste. Celle-ci, indolore et rapide, est recommandée lorsque le nodule provoque une gêne ou engendre une grosseur disgracieuse sur la paupière, laquelle peut, dans certain cas, aller jusqu'à la taille d'un petit pois.

Cette affection, fréquente et souvent indolore, ne présente généralement aucun danger pour l'oeil. En revanche, la tendance à la rechute doit amener le médecin à rechercher un diabète ou un trouble de la vue (astigmatisme) qui serait jusque-là passé inaperçu.

De cause inconnue, le chalazion se développe cependant plus souvent chez les personnes qui ont des problèmes de peau : acné, peau grasse. Il semblerait qu'une hygiène rigoureuse des mains et des paupières puisse espacer les récidives :

  • nettoyer régulièrement le bord des paupières ;
  • même en cas de démangeaison, éviter de se frotter les paupières ;
  • éviter le maquillage du bord des paupières ;
  • appliquer un collyre antiseptique doux après les bains de mer ou en piscine.
Publié le 17 Mars 2004
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr