Voyageurs : vaccinez-vous contre la grippe !

La vaccination des voyageurs est recommandée à plusieurs titres. Par exemple, les déplacements augmentent la probabilité de rencontrer les virus grippaux et la vie en groupe accentue la dissémination des virus. Mais aussi, et surtout, le voyageur peut favoriser la « recombinaison » entre un virus de la grippe aviaire et un virus humain...
PUB

Pourquoi la vaccination contre la grippe est-elle recommandée aux voyageurs ?

Comme l'indique le Groupe d'étude et d'information sur la grippe, les virus de la grippe ont la propriété de varier fréquemment, ce qui explique l'apparition continuelle de nouvelles souches et donc la nécessité d'adapter chaque année le vaccin contre la grippe et de renouveler la vaccination chaque automne. Autre caractéristique des virus grippaux : ils circulent très facilement. Un simple contact de quelques minutes avec une personne grippée suffit pour être infecté à son tour. De plus, le grippé est contagieux pendant ce qu'on appelle la période d'incubation, c'est-à-dire avant même de présenter les symptômes de la maladie. C'est ainsi que le Conseil supérieur d'hygiène publique de France (CSHPF) recommande aussi la vaccination contre la grippe aux voyageurs. En plus des sujets faisant l'objet d'une recommandation dans le calendrier vaccinal (les 65 ans et plus et les personnes atteintes d'une maladie chronique), la vaccination est conseillée aux personnes qui participent à un voyage en groupe, notamment en bateau de croisière, au personnel navigant des bateaux de croisière et des avions, et aux guides accompagnant les groupes de voyageurs.

PUB
PUB

Le voyageur est concerné par la grippe à plusieurs titres

Les déplacements augmentent la probabilité de rencontrer les virus grippaux. La vie en groupe et/ou en milieu confiné favorise la dissémination du virus (groupe de voyageurs, croisière, avion…). Le voyageur peut également être « exportateur » ou « importateur » de nouvelles souches virales. Et enfin, il peut favoriser la « recombinaison » entre un virus aviaire et un virus humain. Éviter cette rencontre entre souches virales est donc essentiel.

Publié le 11 Octobre 2005 | Mis à jour le 11 Janvier 2016
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Communiqué du Groupe d'étude et d'information sur la grippe, septembre 2005 ; Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) 24-25, 14 juin 2005.