Un chien sauve un bébé enterré vivant par sa mère adolescente

Publié le 22 Mai 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Le chien Ping Pong a évité un drame dans le district de Chumpuang de la province thaïlandaise de Nakhon Ratchasima. L'animal a sauvé la vie d'un bébé âgé de quelques heures, enterré vivant par sa mère adolescente.
PUB
© Istock

Le chien Ping Pong est devenu un héros en Thaïlande. L'animal qui n'a plus que trois pattes, a sauvé un nouveau-né le 15 mai 2019. Alors qu'il accompagnait son maître, Usa Nisaika, il a commencé à creuser et à aboyer. Intrigué par le comportement étrange de son compagnon canin, le gardien de troupeau de 41 ans s'est approché et a découvert un bébé enterré vivant sous une couche de détritus.

 

PUB

L'homme a immédiatement prévenu les secours. Le petit garçon, transporté à l’hôpital, est en bonne santé. La police chargée de cette affaire a retrouvé la maman du bébé. Il s'agit d'une jeune fille de 15 ans. Elle a confié aux enquêteurs qu'elle avait agi ainsi car elle avait eu peur de la réaction de son père s'il apprenait qu'elle était tombée enceinte.

 

L'adolescente est aujourd'hui poursuivi pour abandon d'enfant et tentative de meurtre. Sa famille a demandé la garde du petit garçon. De son côté, le maître de Ping Pong se dit impressionné par la prouesse de son chien. Il a expliqué à la presse local que l'animal "a été heurté par une voiture, alors il est handicapé". Il a confié ensuite "Mais je le garde parce qu'il est très loyal et obéissant, et qu'il m'aide toujours quand je vais dans les champs pour m'occuper de mon bétail. [...] Il est aimé par le village tout entier. C'est incroyable qu'il ait trouvé le bébé".

PUB
PUB

 

 

Les grossesses adolescentes présentent des risques

Si on observe une diminution du taux de natalité chez les adolescentes depuis 1990, près de 16 millions de jeunes filles âgées de 15 à 19 ans mettent au monde des bébé chaque année, soit près de 11% des naissances mondiales. Elles sont par ailleurs environ 1 million à accoucher avant 15 ans.

PUB

 

Les Statistiques sanitaires mondiales de 2014 estimaient que le taux de natalité moyen chez les 15 à 19 ans étaient de 49 pour 1000. Toutefois, il existe de grosses disparités entre les pays. Le taux de natalité va ainsi de 1 à 299 naissances pour 1000 adolescentes selon les régions. Le nombre de naissance le plus élevé est enregistré dans les pays d'Afrique Subsaharienne.

 

PUB

En France, le nombre de grossesses de mineures chute depuis des dizaines d'années. Selon l’Institut national d’études démographiques (Ined), 7400 jeunes femmes de moins de 19 ans ont accouché durant l’année 2015 (dont 476 de moins de 16 ans) contre 25 600 en 1980 (dont 911 de moins de 16 ans).

 

Les complications de la grossesse et de l’accouchement sont la deuxième cause de décès chez les jeunes filles âgées de 15 à 19 ans dans le monde. Toutefois, ici aussi, on enregistre un recul important du taux sur tous les continents depuis 2000.

PUB

 

Les données scientifiques indiquent que plus la mère est jeune, plus l’enfant encourt des complications. Les bébés ont entre autres plus de risques d’avoir un faible poids de naissance ou d'être prématurés .

 

PUB

Par ailleurs, une étude scientifique publiée en 2002 estime que le risque de faire une pré-eclampsie est deux fois plus élevé chez les futurs mamans de moins de 20 ans.

 

La pré-éclampsie est une pathologie qui apparait à partir de la 20e semaine de grossesse. Elle est caractérisée par une hypertension artérielle, une protéinurie (protéines dans les urines) et une prise de poids avec œdème. Elle est la deuxième cause de décès maternelle.

PUB