Grossesse précoce : attention aux complications !

Avant 20 ans, les complications de la grossesse sont plus fréquentes. Les risques d'accouchement prématuré et de prééclampsie sont plus élevés.

La grossesse chez une jeune fille de moins de 20 ans est plus à risque que chez son aînée.Cette constatation provient d'une étude menée sur une quinzaine d'années à partir de plus de 14.700 adolescentes et 11.800 patientes plus âgées.Avant 20 ans, le risque d'accouchement prématuré est plus important. De même, le risque de présenter une prééclampsie est deux fois plus élevé. La prééclampsie correspond à un état pathologique apparaissant à partir de la 20e semaine de grossesse, caractérisé par une hypertension artérielle, une protéinurie (protéines dans les urines) et une prise de poids avec oedème. Plus finement, les auteurs montrent que les très jeunes mères de 15 ans présentent un risque accru d'accouchement prématuré, d'hypotrophie et de prééclampsie, tandis qu'entre 15 et 19 ans, c'est la prééclampsie qui prédomine. Sans pouvoir affirmer que seul l'âge est le facteur responsable de cette différence, ces données confortent dans la nécessité de mettre en place des programmes préventifs adaptés aux adolescentes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Eure, Am. J. Obstet. Gynecol., 186: 918-920, 2002.