Grossesse : ce que signifie la protéinurie

Publié le 24 Avril 2018 par La Rédaction E-Santé
La protéinurie correspond à la présence de protéines dans les urines. Avoir un taux plus élevé de protéines dans les urines pendant la grossesse est normal. Mais si celui-ci s'élève trop, il constitue un réel danger pour la maman et le bébé.
PUB
© Istock

Que signifie la protéinurie pendant la grossesse ?

PUB

La protéinurie normale de l'adulte est comprise entre 50 et 100 mg par 24 heures. Le taux de protéines dans les urines s'élève normalement pendant la grossesse, surtout au premier trimestre. Il peut aller jusqu'à 200 mg par 24 heures. Cependant, sa surveillance doit avoir lieu tous les mois sur un échantillon d'urine, car s'il s'élève trop, surtout en fin de grossesse, il existe un risque vital pour la maman et le bébé. S'il existe un risque, la protéinurie est évaluée sur les urines de 24 heures, et la surveillance de la tension artérielle de la maman doit être régulière.

PUB

Quels sont les risques d'une protéinurie trop élevée en fin de grossesse ?

La surveillance de la protéinurie est impérative en fin de grossesse. Si celle-ci augmente trop, on peut se trouver face à une prééclampsie qui nécessitera de provoquer rapidement l'accouchement. Au cours de la prééclampsie, la tension artérielle de la maman s'élève, des œdèmes des membres inférieurs et des mains apparaissent, ainsi qu'une sensation de malaise général et des vomissements. Une insuffisance rénale aiguë peut alors accompagner tous ces symptômes et, dans ce cas, l'accouchement doit avoir lieu en urgence, parfois par césarienne.

La rédaction vous recommande sur Amazon :