Triglycérides trop bas : faut-il s'inquiéter ?

Lors d’un bilan sanguin, le médecin peut demander à ce que soit mesuré le taux de triglycérides et s’assurer qu’ils entrent bien dans les normes. Les triglycérides appartiennent à la classe des lipides, au même titre que le cholestérol. D’où sont-ils issus ? Quel est leur rôle ? Faut-il s’inquiéter si le taux de triglycérides est bas ?
© Istock

Les triglycérides : de quoi s’agit-il ?

Les triglycérides appartiennent à la classe des lipides. Ils proviennent en partie de l’alimentation (graisses et sucres), mais peuvent aussi être synthétisés par l’organisme (synthèse du glucose par le foie). Leur rôle est double : assurer une réserve d’énergie dans laquelle le corps pourra puiser en cas d’effort, mais aussi lutter contre le froid.

Taux de triglycérides bas : faut-il s’inquiéter ?

Lorsque le médecin prescrit un bilan lipidique afin de mesurer s’il existe ou pas un risque cardiovasculaire pour la personne, il demande à ce que soit mesuré le taux de triglycérides à jeun. Les normes varient en fonction de l’âge et du sexe :

  • De 0,40 à 1,30 chez les femmes âgées de 15 à 20 ans, contre de 0,35 à 1,50 chez les hommes du même âge.
  • De 0,35 à 1,40 chez les femmes âgées de 20 à 70 ans, contre 0,45 à 1,75 chez les hommes du même âge.
  • De 0,30 à 1,20 chez les femmes de plus de 70 ans, contre 0,45 à 1,50 chez les hommes du même âge.

Si le taux de triglycérides est inférieur à la norme, il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour autant, cela n’est pas révélateur d’une quelconque pathologie, juste d’une légère carence alimentaire qu’il convient cependant de corriger. A contrario, un taux de triglycérides élevé peut être le signe de risques cardiovasculaires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :