Torticolis avec mal de dos : que faire ?

© Istock

Les torticolis sont des maux de nuque qui peuvent s’accompagner d’un mal de dos. Ce blocage du cou est particulièrement handicapant car le moindre mouvement déclenche des douleurs. Alors, en cas de torticolis, quel traitement peut-on mettre en œuvre ?

PUB

Torticolis : les symptômes

Quoique le plus souvent bénins, les torticolis peuvent se révéler extrêmement douloureux. Ils sont dus à la contraction et au spasme des muscles du cou qui bloquent les mouvements de la tête. Il n’est pas rare que les torticolis entraînent une douleur qui irradie jusque dans le dos voire dans les bras avec pour conséquence des paresthésies dans les doigts (on parle dans ce cas de névralgie cervico-brachiale). De façon plus rare, certaines personnes présentent un torticolis chronique qui tend à s’aggraver dans le temps. Il s’agit d’un torticolis dit spasmodique, consécutif à une dystonie (trouble du tonus musculaire) des muscles cervicaux. 

Causes d’un torticolis

Les torticolis disparaissent généralement spontanément lorsque le spasme musculaire cesse. Toutefois, certains sont liés à une hernie discale au niveau des vertèbres cervicales et il est dans ce cas indispensable de les surveiller pour éviter de graves lésions neurologiques. En effet, si les nerfs qui contrôlent les mouvements du bras et de la main sont comprimés par une hernie, les conséquences peuvent être dramatiques. Il est donc parfois nécessaire de s’assurer de la bénignité d’un torticolis en prenant l’avis d’un professionnel de santé. Le cas échéant, celui-ci pourra prescrire des examens complémentaires (notamment un électromyogramme, une radio ou une IRM) afin de s’assurer de l’absence de hernie. Il faut également consulter un médecin sans tarder si le torticolis s’accompagne de fièvre, de maux de tête, de vomissements et de photophobie (gêne à la lumière) car il peut s’agir d’une méningite.

PUB
PUB

Que faire en cas de torticolis avec mal de dos ?

Le plus souvent, le torticolis est sans gravité même s’il a tendance à irradier dans le dos. Le but est donc de décontracter les muscles à l’origine de ce blocage. Les thérapeutes les plus à même de traiter efficacement ce problème sont les ostéopathes (qui sauront également vous orienter vers un spécialiste s’ils suspectent une hernie discale). Toutefois, dans les premiers temps, vous pouvez essayer de soulager vous-même votre torticolis en prenant des antalgiques. Ces médicaments risquent néanmoins d’être insuffisants puisqu’ils ne règlent pas véritablement le problème. Un médecin pourra si nécessaire vous prescrire des myorelaxants destinés à relâcher les muscles.

Prévenir le torticolis avec mal de dos

Pour éviter les récidives de torticolis et de mal de dos, il peut être nécessaire de s’assurer que votre matelas et votre oreiller sont de bonne qualité. Par ailleurs, si le stress est à l’origine de vos tensions cervicales, il sera primordial de faire en sorte de vous détendre. De nombreuses techniques existent pour cela : yoga, sophrologie, méditation, biofeedback, etc. De plus, si pour des raisons professionnelles vous devez rester dans une position qui favorise les tensions des muscles du cou, pensez à mobiliser régulièrement votre nuque en tournant lentement la tête dans tous les sens, en bougeant vos bras, en relâchant vos épaules, etc.

Publié le 07 Décembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :