Tabac : le paquet coûte désormais 8 euros depuis le 1er mars

© Istock

Le 1er mars marque une nouvelle étape dans la lutte du gouvernement contre le tabac. Le paquet de cigarettes passe la barre des 8 euros. 

PUB

La lutte contre le tabac s'intensifie en France. A partir du 1er mars, les paquets de cigarettes vont passent barre des 8 euros, une première. Les paquets ont donc augmentés d'un euro.

Grâce à l'augmentation du prix du paquet, la ministre de la Santé Agnès Buzyn, espère,sur la chaîneCNews, "une prise de conscience de ceux qui fument que ça représente un budget non négligeable, et qu'à une période où tout le monde a envie d'augmenter son pouvoir d'achat, peut-être que cette somme là pourrait être dépensée autrement".

Un plan jusqu'en 2020

Il s'agit d'une nouvelle hausse intervenant dans le plan du gouvernement pour en finir avec le tabac d'ici 2020. En effet, l'objectif sur le long terme est d'arriver en 2020 à un paquet coûtant 10 euros.

PUB
PUB

Ce n'est donc pas la première tentative de l'Etat d'en finir avec le tabac. En 2015, une hausse d'1 % du prix du paquet avait fait reculer les ventes de 1.2 % en volume. En 2016, l'apparition sur le marché des paquets neutres s'est accompagnée d'un recul de 1.48% en volume les ventes de cigarettes. Impossible, toutefois, de l'imputer directement à cette mesure, encore en cours d'évaluation.

"Huit euros, je pense que ça commence à impacter considérablement un pouvoir d'achat, a souligné sur CNews la ministre de la Santé. Il est important de savoir qu'à la fin de l'année ce sont plusieurs milliers d'euros par an qui sont mis dans les cigarettes (par chaque fumeur)".

A la fin de l'année 2017, le gouvernement a lancé la promotion des "comportements favorables à la santé" avec comme objectif de faire reculer le nombre de fumeurs en France d'ici 2020. Une campagne accompagnée du mois "sans tabac", organisé chaque novembre.

73 000 décès liés au tabac

Il faut savoir que le tabac peut provoquer la mort directement ou indirectement. En effet, il est responsable de nombreux cancers (poumons, oesophage, voies aérodigestives supérieures, vessie etc), mais également de maladies cardiovasculaires (maladies des artères coronaires, accidents vasculaires cérébraux etc), aussi de maladies de l'appareil respiratoire (bronchite chronique, emphysème etc)... et encore d'autres causes plus diverses.

Le tabac est la première cause de mortalité en France évitable. En effet, les 73 000 décès qui lui sont imputés pourraient être facilement évités.

En augmentant, le prix des paquets, le gouvernement espère inciter la population de fumeurs à arrêter la cigarette. Toujours en place pour aider les fumeurs, le site tabac info service permet de se renseigner sur le tabac et différentes méthodes pour arrêter.

Il est possible également de demander une consultation chez un médecin généraliste qui traitera uniquement de l'effet du tabac sur le corps et des moyens d'arrêter.
Une application existe désormais pour motiver chaque jour ceux qui arrêtent de fumer à tenir bon. Un forfait de remboursement des substituts nicotiniques est également disponible.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 27 Février 2018 : 13h00
Mis à jour par Manon Anger, journaliste santé le Jeudi 01 Mars 2018 : 09h39
Source : Prix du tabac. Le gouvernement espère une "prise de conscience" des fumeurs. Ouest France. 27 février 2018
La santé en chiffres TABAC. Education pour la Santé pour mieux vivre
Comment arrêter ? Tabac info service
PUB
PUB

Contenus sponsorisés