Sportif : comment bien s'alimenter ?

Le sportif doit adapter son alimentation à ses besoins. Pour que santé et performances soient compatibles, voici quelques indications de base pour bien se nourrir en période d'entraînement, en préparation d'une compétition et pendant l'effort.

Protéines et féculents pour l'effort

Globalement, le sportif a des besoins accrus en protéines, pour entretenir et renforcer ses muscles, et en féculents pour disposer de suffisamment d'énergie. Bien entendu, les apports sont à adapter à la quantité et à l'intensité de l'effort. Il convient également de tenir compte de l'âge, du type de sport pratiqué et de la fréquence des séances.

Autant dire que les besoins sont très différents et qu'il convient d'adapter les règles générales à chaque cas.

En période d'entraînement

  • 1,2 à 2 g/kg de protéines.
  • Féculents à chaque repas et à chaque collation.
  • Trois repas par jour minimum avec deux collations ou plus.
  • Fruits et légumes à volonté. Les vitamines (A, C, E) qu'ils apportent aident efficacement à lutter contre le stress oxydatif.
  • Pour une bonne digestion attendre 1 à 3 heures avant l'effort.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : " Alimentation pour le sportif, de la santé à la performance ", Stéphane Cascuas et Véronique Rousseau, Editions Amphora.