Spécial soleil et cancer de la peau : vos questions, nos réponses

© Istock

Le nombre de cas de cancers cutanés a très fortement augmenté au cours des dernières décennies. Certaines tumeurs détectées tôt sont bénignes, d’autres peuvent être redoutables, c’est le cas des mélanomes, la forme la plus grave des cancers de la peau. Les UV représentent la première cause de cancer cutané, d’où l’intérêt des mesures de prévention…

PUB

1- Quelle est la proportion de mélanomes (forme la plus grave de cancer de la peau) due à l’exposition solaire ?Le soleil est responsable de 70% des mélanomes.Source : le Centre international de la recherche contre le cancer (CIRC).2- Les UV artificiels, comme ceux délivrés dans les cabines de bronzage, sont classés dans le groupe des agents cancérogènes pour l’homme. Vrai ou faux ?Oui, c'est vrai. Le CIRC a classé les UV artificiels dans le groupe 1, groupe des agents cancérogènes pour l’homme.3- La crème solaire protège contre quels types d'UV ?La crème solaire doit protèger contre les deux types d'UV : les UVA et les UVB.Pour ne prendre aucun risque, elle doit être d’indice élevé, à plus forte raison pour les enfants et les adolescents.4- Le bronzage, est-ce une réaction esthétique et anodine de la peau ou une réaction de défense de la peau face aux UV ?Le bronzage est une réaction de défense de la peau face aux UV. C'est l'homme qui a décrété que le bronzage était esthétique !Pour se défendre face aux agressions des rayons ultraviolets, la peau réagit en produisant plus de mélanine, pigment à l’origine de la couleur de la peau et donc du bronzage.5- Bronzer au soleil ou en cabine, est-ce pareil ou non ?Bronzer au soleil ou en cabine, ce n’est pas pareil du tout !Selon l’Institut national du cancer, « contrairement au bronzage acquis sous le soleil, le bronzage par exposition aux lampes de bronzage UV n’est pas (ou très peu) associé à un épaississement cutané à l’origine du mécanisme de protection naturelle de la peau ». C’est pourquoi, même si on a l’air bronzé après une séance d’UV en cabine, on n’est pas véritablement protégé en cas d’exposition solaire ultérieure. Le bronzage en cabine entraîne ainsi la fausse impression d’être protégé.6- Quels sont les UV majoritairement responsables des coups de soleil : les UVA ou les UVB ?Les UV majoritairement responsables des coups de soleil sont les UVB.Classiquement, on attribue aux UVB les coups de soleil (B comme Brûlure) et aux UVA le vieillissement de la peau (A comme Age). Ceci dit, en cas de forte exposition aux UVA, la peau peut aussi être brûlée.7- En cabine de bronzage (exposition aux UVA), risque-t-on un coup de soleil ?Oui, on risque un coup de soleil même en cabines de bronzage qui ne délivrent que des UVA.Ce sont surtout les UVB qui sont responsables des coups de soleil, tandis que les cabines délivrent des UVA. Ceci dit, les UVA provoquent aussi une sensation de chaleur mais retardée. La chaleur n’est donc pas perçue pendant la séance de bronzage, d’autant plus que les cabines sont ventilées et rafraîchies. Au final, quelque temps après la séance, on peut se retrouver avec une peau rougie et chaude.8- A quelle période l’exposition au soleil est-elle la plus dangereuse ? A l'âge adulte ou durant l'enfance ?La période d'exposition au soleil est la plus dangereuse pendant l’enfance. Ce sont les expositions répétées au soleil et de surcroît les coups de soleil qui font le lit des cancers de la peau. Il est donc primordial de se protéger et d'éviter les coups de soleil dans l’enfance et l’adolescence. Nous possédons un capital soleil, qui s’épuise d’autant plus qu’il a été fortement entamé pendant l’enfance.9- A qui les UV artificiels en cabine sont-ils interdits ? Aux mineurs ou aux personnes de plus de 65 ans ?La réglementation interdit l’accès aux cabines de bronzage à toute personne mineure.Rappel : les UV artificiels n’apportent aucun bénéfice pour la santé, alors qu'ils augmentent le risque de cancer cutané. 10- Nous ne sommes pas tous égaux : le risque de cancer cutané dépend de notre phototype. Vrai ou faux ?

C'est vrai.

Le risque de cancer de la peau est le plus important chez les personnes qui présentent un phototype 1 : peau très claire, cheveux blonds ou roux, yeux bleus/verts. Mais nous avons aussi une sensibilité individuelle aux UV.

Publié le 29 Avril 2011 | Mis à jour le 28 Janvier 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse de l’Institut national du cancer, 4 février 2011.
La rédaction vous recommande sur Amazon :