Slip sale, hygiène corporelle… : les Français se laissent aller pendant le confinement

Avec l’épidémie de coronavirus, la propreté de nos mains et des objets que nous touchons, est devenue pour beaucoup une obsession. Mais ces préoccupations ne semblent pas s'être étendues à l’hygiène corporelle dans sa globalité. Loin de là ! Un sondage Ifop/24Matins.fr révèle qu’il y a un sérieux relâchement hygiénique chez les Français confinés.
Slip sale, hygiene corporelle… : les Francais se laissent aller pendant le confinement

Se laver les mains fait, plus que jamais, partie de notre quotidien depuis l’arrivée du SARS COV 2 en France. Dès qu’on rentre à la maison, après avoir toussé ou touché un objet ayant pu potentiellement être contaminé par le coronavirus, direction l’évier pour un lavage minutieux ! Et c’est une bonne chose pour éviter une contamination. 

Se laver les mains : un geste vital en période d’épidémie

Entre les éternuements, les poignées de porte, les emballages.... nos mains passent leur temps à toucher des surfaces sales. À titre d’exemple, une étude américaine avait révélé que nos smartphones - un des objets les plus fréquemment dans nos menottes - abritaient plus de 7000 types de bactéries comme les salmonelles ou les staphylocoques dorés.

Une autre recherche publié en 2015 montrait qu’on touchait notre visage jusqu’à 3 000 fois dans la journée en moyenne. Or, le nez, les yeux et la bouche sont de vraies portes d’entrée pour les coronavirus. En période de pandémie de COVID-19, ces chiffres ont de quoi alarmer. Et il devient plus qu’évident - s’il fallait encore en convaincre quelqu’un - qu’il est indispensable de se laver les mains très régulièrement au cours de la journée.


Une hygiène corporelle délaissée avec le confinement

Si grâce aux publicités et autres communications, les Français ont en grande majorité compris qu’il était indispensable de se laver les mains avec de l’eau et du savon - ou au moins avec du gel hydroalcoolique pour lutter contre la dissémination du coronavirus. Il semblerait que le repli social lié au confinement se soit accompagné d’une dégradation de l’hygiène corporelle. 

En effet, une enquête Ifop réalisée pour 24Matins.fr révèle que moins de gens se lavent quotidiennement depuis qu’ils sont bloqués chez eux. 

À peine plus de deux personnes interrogées sur trois (67%) assurent faire une toilette complète tous les jours, soit 9% de moins qu’au début de l’année. En effet, lors d’un sondage mené en janvier dernier, 76% des Français indiquaient se laver quotidiennement. 

De plus, la douche et la brosse à dents ne sont pas les seules bonnes habitudes délaissées pendant le confinement. L’étude remarque un véritable relâchement en matière d’hygiène. Ces comportements peu ragoûtants - et pas recommandables - des Français sont présentés dans notre diaporama. 

Douche, bain : quelle est la bonne fréquence ?

Mais faut-il prendre une douche tous les jours ? Mary L. Stevenson, professeure adjointe au département de dermatologie Ronald O. Perelman a confié au magazine SELF, "La raison principale pour laquelle nous prenons une douche, c’est pour éliminer la sueur, les cellules mortes et éviter les odeurs corporelles". De son côté, le Dr Nina Roos, dermatologue interrogée par Medisite rappelle "Ce n'est pas vital ou obligatoire en ce qui concerne le risque infectieux".

Elle conseille par ailleurs de se laver une fois par jour, afin de se débarrasser des mauvaises odeurs. Toutefois, pas besoin d'un dégraissage quotidiennement. Il est possible de limiter “le savonnage aux zones qui en ont vraiment besoin : les pieds, les mains, le visage, l'entrejambe et les aisselles”.

Mais bien sur en cette période d'épidémie de COVID-19, il ne faut pas compter les lavages des mains. 

Coronavirus : les gestes barrières à respecter

Coronavirus : les gestes barrières à respecter© Service de presse

Douche et bain... surtout boudés par les hommes

1/4
Slip sale, hygiène corporelle… : les Français se laissent aller pendant le confinement

Selon l’enquête Ifop réalisée pour 24Matins.fr, 9% des Français se lavent moins depuis le confinement. Mais en étudiant les chiffres de plus près, on remarque que ce sont les hommes qui se laissent le plus aller. 

73% des femmes se lavent entièrement tous les jours, contre seulement 61% de ces messieurs. Par ailleurs, ce sont les hommes confinés seuls et les seniors masculins qui se lavent le moins souvent Seulement 49% des membres des deux catégories se lavent quotidiennement le corps et le visage.

Le slip sale, compagnon de confinement

2/4
Slip sale, hygiène corporelle… : les Français se laissent aller pendant le confinement

L’importance du sexe et de l’âge dans les comportements d’hygiène corporelle se retrouve en matière vestimentaire... Notamment, lorsqu’il est question les sous-vêtements. En effet, si la quasi-totalité des Françaises (91%) changent de culotte "tous les jours" (- 3 points par rapport à avant l’épidémie), à peine plus de deux hommes sur trois (68%) changent de slip/caleçon quotidiennement.

Les “mauvais élèves” restent les seniors (58% contre 68% en moyenne) et les hommes confinés seuls. 41% des hommes confinés seuls admettant ne pas changer de slip tous les jours, contre 15% des femmes dans la même situation.

Le soutien-gorge reste dans les tiroirs

3/4
Slip sale, hygiène corporelle… : les Français se laissent aller pendant le confinement

Si les femmes restent attentives à leur hygiène, elles sont plus nombreuses à offrir plus de liberté à leur poitrine. En effet, 8% des sondées ont reconnu ne pas porter de soutien-gorge depuis qu’elles étaient bloquées chez elles. Elles n'étaient que 3% avant le confinement. Les jeunes de moins de 25 ans sont particulièrement friandes des seins libérés. On compte parmi leur rang 20% d’adeptes du "no bra".

Une image de soi aussi en berne

4/4
Slip sale, hygiène corporelle… : les Français se laissent aller pendant le confinement

Si 22% des Françaises se trouvaient “belles” avant le confinement, l’enfermement a eu un impact sur l’image qu’elles ont d’elles-mêmes, puisque seulement 12% affirment se trouver “belle” aujourd’hui. Ce ressenti négatif est très présent chez les jeunes de 25- 34 ans (26%), et les femmes vivant seules (27%). 

On remarque que les femmes qui se trouvent moins belles en période de confinement, sont plus nombreuses (27%) à négliger la toilette complète

Se sentent-elles moins belles, car elles s'apprêtent moins qu’à l’accoutumé ? Ou leur estime de soi en berne les conduit à oublier les gestes d’hygiène courant ? Difficile de trancher...

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Mains propres, slips sales... L’hygiène corporelle des Français confinés, sondage IFOP/24matins.fr : enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1 016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré en ligne du 3 au 4 avril 2020.