Et si l'on disait vraiment " Halte à l'infarctus ! "
Sommaire

Il reste des informations méconnues

A côté des grands messages concernant le tabac, les fruits et légumes, et l'activité physique, d'autres informations clés sont méconnues. Ainsi, ceux qui sont vaccinés contre la grippe voient leur mortalité par infarctus baisser de 10%. Pourquoi ? Parce que toutes les inflammations aiguës favorisent la survenue d'un infarctus dans les 3 jours : grippe, mais aussi bronchites, gastro-entérites, cystites, etc. N'est-ce pas une information précieuse ?

Qui sait que les infections des gencives multiplient par deux le risque d'infarctus ? Cela vaut vraiment le coup de bien se laver les dents et de rendre visite à son dentiste une fois par an ! (ou deux ce qui est encore mieux)

Pire : la colère multiplie par 14 le risque d'accident vasculaire dans les deux heures qui suivent Qui le sait ? Cela pourrait aider certains caractères explosifs à devenir plus zen Pourquoi ne pas s'essayer à la contemplation, au Yoga : cela vaut vraiment le coup ! C'est d'autant plus important que le stress est le troisième facteur de risque d'infarctus après l'excès de cholestérol et le tabagisme. Et traiter le stress diminue le nombre d'accidents vasculaires.

Les femmes ne sont pas davantage protégées

Parmi les idées fausses, éliminons celle selon laquelle les femmes seraient moins exposées que les hommes. Cette idée est non seulement fausse, mais elle est aussi nuisible aux femmes qui bénéficient moins des progrès médicaux : leur infarctus est mortel dans 1 cas sur 2 contre 1 sur 3 pour les hommes

Alors, en cette période de rentrée, inscrivons-nous tous contre l'infarctus en prenant bien conscience que pour chaque risque évité, ce sont des années de gagnées, et des bonnes !

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Fédération Française de Cardiologie : www.fedecardio.com ; Philippe Presles et Catherine Solano " Prévenir - Alzheimer, cancers, infarctus et vivre en forme plus longtemps ", Robert Laffont, 2006.