Sexe : 5 remèdes pour booster la libido à ne surtout pas utiliser

Entre le travail, les enfants, les soucis quotidiens et la fatigue, il n’est pas toujours évident de garder une libido au top. La tentation est grande de chercher des solutions pour booster ses performances sur internet ou après de ses amis. Mais attention certains remèdes font bien plus de mal que de bien !
Sexe : 5 remedes pour booster la libido a ne surtout pas utiliser

Faire l’amour est bon pour son couple, pour soi et pour la santé. C’est pourquoi les baisses de libido ou les performances hasardeuses finissent par inquiéter. En parler à son médecin n’est pas évident pour certains, il est donc tentant de s'orienter vers une source d’information bien plus anonyme : Internet. Toutefois, les “bons conseils” diffusés sur les forums, YouTube, Facebook et Instagram peuvent se révéler dangereux. Ceux présentés dans notre diaporama ne doivent ainsi surtout pas être suivis.

Durée des rapports intimes : les Français la surestiment

La durée moyenne d’un rapport sexuel - c’est-à-dire ici le temps entre la pénétration et l’éjaculation - est de 5,4 minutes. Une fois ce chiffre connu, il est plus qu’évident que les Français se méprennent grandement. En effet, selon un sondage du site Zava réalisé en 2018, 2 sondés sur 3 n’ont pas donné la bonne réponse, et 1 sur 2 ont des attentes bien supérieures à la réalité en répondant plus de 10 min. 

Une autre étude du site rapporte que la plupart des gens font l’amour entre deux à trois fois par semaine. Toutefois, la fréquence n’est pas la même selon “l’ancienneté” du couple. Sans surprise, les nouveaux amants (relation datant de moins de six mois) sont les plus inspirés : ils sont en effet les plus nombreux à avoir des rapports sexuels plus d'une fois par jour ou au moins une fois par jour.

Par contre, une fois pris dans le quotidien, les couples semblent avoir du mal à maintenir la passion. La fréquence des coïts diminue considérablement au fur et à mesure que la relation dure. Les personnes ensemble depuis plus de 11 ans reconnaissent avoir des relations sexuelles plus rares avec leur partenaire.

Baisse de performance, éjaculation précoce, baisse du désir… face aux troubles sexuels, les Français n’osent pas consulter. En effet, si plus d’un sondé sur deux a reconnu en avoir souffert, seul un quart d’entre eux a consulté pour ce motif. Pourtant, il est important pour sa santé de dépasser ses craintes, car les remèdes de grand-mère ou influenceurs pour booster la libido et les performances sexuelles peuvent être dangereux comme le montre notre diaporama.

 

Faire bronzer son périnée pour booster la libido

1/5

Plusieurs influenceuses, à l’instar de Lunna LeBlanc, assurent que faire bronzer son périnée booste la libido. Outre le fait que ces affirmations n’ont aucun appui médical, le “remède” est dangereux. La peau des parties intimes est très fragile et les risques de coup de soleil sont grands.

Le dentifrice sur le pénis pour durer plus longtemps

2/5
Sexe : 5 remèdes pour booster la libido à ne surtout pas utiliser

Une tendance inquiétante est apparue : mettre du dentifrice sur le pénis pour avoir des ébats qui durent plus longtemps. Or, le produit peut provoquer des brûlures douloureuses aux deux partenaires. Par ailleurs, le dentifrice expose les femmes aux infections vaginales.

Le jelqing pour agrandir le pénis

3/5
Sexe : 5 remèdes pour booster la libido à ne surtout pas utiliser

Le jelqing consiste à tirer sur la verge pendant plusieurs minutes avec le pouce et l’index lorsque le sexe est en érection. Selon ces adeptes, la méthode crée des micro-cicatrices qui forment de nouvelles cellules en cicatrisant, ce qui allongerait le pénis. Outre l’inexactitude de ces dires, le jelqing peut engendrer de nombreuses complications comme une déformation, la maladie de Lapeyronie, et même l’impuissance.

L’huile d’olive pour grossir le pénis

4/5
Sexe : 5 remèdes pour booster la libido à ne surtout pas utiliser

Certains hommes s’injectent de l'huile d'olive dans leur pénis pour le faire grossir. C’est très dangereux. Un Thaïlandais de 50 ans ayant tenté l'expérience a dû subir une ablation de ses organes génitaux, car il avait développé une importante infection. 

Le chocolat dans le vagin pour des préliminaires gourmands

5/5
Sexe : 5 remèdes pour booster la libido à ne surtout pas utiliser

Il n’est pas rare que les couples qui veulent pimenter leurs nuits, incluent du chocolat fondu dans leurs ébats. Mais attention si la gourmandise est sans risque sur la peau, il ne faut surtout pas en mettre dans le vagin. Cela peut provoquer des infections ou des irritations.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Enquête Zava : Combien de temps le sexe dure-t-il ?, Zava, 2018
Enquête Zava : L'évolution du sexe dans le temps, Zava, 2017