3 pratiques dangereuses pour la santé du pénis

Un manque d'hygiène intime et certaines pratiques sexuelles peuvent fragiliser la santé du pénis. Mieux vaut corriger au plus vite ces mauvaises habitudes pour prévenir l'apparition de certains troubles...
Publicité

Négliger son hygiène intime : un risque de chlamydiose et autres maladies

Si vous ne lavez pas correctement votre pénis tous les jours, un cloaque peut se former sous le gland. Il constitue un milieu propice pour divers germes pathogènes et transmissibles sexuellement, comme la bactérie Chlamydia par exemple, ou le virus HPV. Ces derniers peuvent entraîner différents troubles chez vos partenaires féminines : cela peut aller jusqu’au cancer du col de l'utérus pour le HPV et la stérilité pour la chlamydiose. Pour écarter ces risques, lavez votre gland chaque jour en décalottant bien.

Publicité
Publicité

Une masturbation trop fréquente : un risque de troubles de l'érection

La masturbation n'est pas nocive en elle-même pour la santé du pénis mais il ne faut pas en abuser. Sinon, elle risque de devenir votre principal "moteur d'excitation" : il devient alors difficile d'avoir une érection avec une partenaire.

Avoir des rapports trop vigoureux : un risque de traumatisme pour le pénis

Au comble du désir, les rapports sexuels deviennent parfois assez "brusques". Maîtrisez vos ardeurs autant que possible car les mouvements brutaux peuvent entraîner des traumatismes, du type rupture du frein par exemple. Sur le long terme, la verge peut aussi prendre une courbure particulière : on parle de maladie de Lapeyronie.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 13 Juillet 2018 : 09h00