Seniors : la vitamine D, vitamine anti-chute !

Une chute chez une personne âgée peut se transformer en drame, avec notamment un risque d'hospitalisation ou de fracture menant à la dépendance. Et si la prévention des chutes passait tout simplement par une supplémentation en vitamine D ? Explications.

Publicité

Personnes âgées : De la chute à la dépendance...

Chaque année, un tiers des plus de 65 ans fait une chute. Or ces chutes conduisent souvent à une consultation aux urgences, voire à une fracture compromettant l'autonomie.

Avec le vieillissement de la population, la prévention des chutes est une priorité. Les espoirs se tournent vers la vitamine D. En effet, une supplémentation à forte dose réduit de 19% à 23% le risque de chute !

La vitamine D améliore la force musculaire et l'équilibre

Comment la vitamine D peut-elle prévenir les chutes ? Elle a tout simplement un effet direct sur la masse musculaire. En effet, les muscles possèdent des récepteurs spécifiques à la vitamine D. C'est ainsi que cette vitamine peut renforcer la force musculaire, améliorer l'équilibre et prévenir les chutes. Pour preuve, certains chercheurs ont montré que les personnes qui présentent un déficit en vitamine D manifestent une faiblesse musculaire. Inversement, si elles bénéficient d'une supplémentation en vitamine D, leur fonction musculaire et leur équilibre s'améliorent. Cet effet est dose dépendant, c'est-à-dire que plus la supplémentation est fortement dosée en vitamine D, plus l'amélioration est importante. Les bénéfices se traduisent par une réduction des chutes.

Publicité
Publicité

Restait à définir la dose exacte de vitamine D pour des effets reproductibles. C'est chose faite avec cette dernière étude montrant que des doses élevées sont nécessaires : entre 700 et 1.000 UI par jour.

C'est avec un tel dosage et selon la forme de vitamine D employée (cholécalciférol, ergocalciférol, 1 alpha (OH) D, etc.), que l'on arrive à réduire de 19 à 23% le risque de chute des personnes âgées.

En conclusion, à tout âge, et en cas de faible exposition à la lumière du jour (personnes âgées, période hivernale…), une supplémentation en vitamine D est très utile. Parlez-en à votre médecin afin de bénéficier d'un dosage suffisant et personnalisé en fonction de votre risque personnel. À noter que les sources alimentaires sont très intéressantes, mais insuffisantes pour l'effet recherché ici.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 12 Octobre 2009 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 02 Décembre 2011 : 16h47
Source : BMJ, 339, B3692, Edition en ligne.