Scellement des sillons : et pourquoi pas chez l’adulte ?

© getty

Le scellement des sillons est souvent pratiqué chez les enfants en prévention des caries. Cet acte est remboursé par la Sécurité sociale.

Les adultes pourraient-ils, eux aussi, bénéficier de cette technique et ainsi se protéger des caries ?

Publicité

Le scellement des sillons chez l’enfant

Les sillons désignent les creux situés sur la surface supérieure des dents et représentent le refuge idéal pour les débris alimentaires et les bactéries, dont la prolifération est responsable de l’apparition des caries dentaires.

En effet, ces bactéries, qui se nourrissent de sucre et d’autres débris alimentaires, produisent des acides qui fragilisent l’émail des dents et exposent aux caries.

Sachant que chez l’enfant la majorité des caries se forment au niveau des sillons, le scellement de ces sillons contribue à prévenir la formation des caries.

En quoi consiste le scellement des sillons ?

Cet acte consiste à appliquer sur les 1ère et 2e molaires permanentes une sorte de résine obstruant les fissures et formant comme un vernis protecteur.

En pratique, le scellement des sillons concerne les enfants dès l’âge de 6 ans (dès l’apparition des premières molaires), jusqu’à l’âge de 13 ans.

Cette période de 6-13 ans correspond à une phase critique en matière de carie dentaire. En effet, l’enfant est amateur de sucre et sucreries, tandis que par manque de prise de conscience, l’hygiène dentaire n’est pas encore totalement respectée.

Le tarif conventionnel est de 21,69 euros par dent, pris en charge à 70% par la Sécurité sociale.

Publicité
Publicité

Attention le scellement des sillons des prémolaires n’est pas remboursé, seules les molaires sont concernées. Par ailleurs, le scellement des sillons n’est pris en charge qu’une seule fois par dent.

Le scellement des sillons n’en est pas pour autant un acte permanent.

Il peut donc être envisagé de le renouveler chez les enfants à risque particulier, selon l’avis du chirurgien-dentiste.

Pourrait-on envisager le scellement des sillons chez l’adulte ?

Le scellement des sillons peut parfaitement être réalisé chez des adultes, mais en pratique, il l’est très rarement pour plusieurs raisons :

  • Le scellement des sillons n’est pas un traitement, mais un acte de prévention et n’est donc pas remboursé.
  • Le scellement des sillons n’est pas définitif.

    Pour conserver l’avantage préventif du scellement des sillons, il faudrait le renouveler très régulièrement, ce qui le rend inutile.

  • Il ne concerne que les molaires, voire les prémolaires, et ne protège donc pas toutes les dents des caries, lesquelles peuvent aussi se développer entre les dents et au niveau des collets.
  • Chez les adultes, un nombre plus ou moins important de dents ont déjà été soignées.

    Or les amalgames font eux-mêmes obstacle aux caries puisqu’ils détruisent les sillons.

    On ne réalise pas un scellement des sillons sur des dents avec amalgame.

  • À l’opposé des enfants, les adultes ont une bonne prise de conscience des enjeux en santé buccodentaire et maîtrisent les règles d’hygiène.

    La période carieuse la plus à risque est donc passée

    .

  • L’hygiène buccodentaire est la technique préventive la plus efficace.

    Elle protège toutes les dents, toutes les parties dentaires (sillons, collets, zones interdentaires) et les gencives.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 04 Février 2013 : 12h55
Mis à jour le Mardi 05 Février 2013 : 15h00
Source : www.ameli.fr. Avec l’aimable participation du Dr Eric Thelotte, Chirurgien-dentiste, Chatou (78).
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :