Savoir dire non

Non, c'est un mot qui a beaucoup de mal à sortir chez certains adultes ! Pourtant, enfants, nous nous sommes tous entraînés à dire non à nos parents !
PUB

L'objectif : dire non sereinement et donc à bon escient

La première condition pour pouvoir dire non sereinement, c'est de savoir ce que vous voulez ! Si on vous demande quelque chose, quoi que ce soit, si vous ne savez pas vraiment où est votre désir, vous aurez tendance à dire oui simplement parce que l'autre vous le demande gentiment. Cela signifie qu'il faut dire non à bon escient, quand quelque chose vous indispose, vous gêne, pas systématiquement comme un enfant en opposition !

Pour oser opposer un refus, il faut avoir suffisamment confiance en soi. Penser : « je compte autant que l'autre », « mon bien-être vaut le sien », ou encore « je n'ai pas à me faire violence pour lui faire plaisir ». Car certains « oui » qu'on s'impose, sont une violence que l'on se fait à soi-même ! Il faut penser : « moi aussi je suis important ».

PUB
PUB

Pourquoi a t-on tellement peur de dire non ?

Parce que l'on fait un amalgame. Si je dis non, j'ai l'impression que je ne réponds pas seulement à la question posée, mais que je dis non à la personne en face de moi : « non je ne t'aime pas » ou « non, tu ne comptes pas beaucoup pour moi ». Or il arrive qu'elle vous demandait tout simplement si vous vouliez venir prendre le thé le lendemain et que vous n'avez pas osé lui dire que vous aviez rendez-vous chez le dentiste ! C'est votre façon de voir les choses qui est viciée. Vous mettez un enjeu bien trop important là où l'autre n'en mettait aucun ! Alors demandez-vous quelle blessure vous avez peur d'infliger à l'autre qui vous fait une demande !

Donc si pour vous, dire non est un calvaire, quelques petits trucs vont vous aider à changer.

Publié le 05 Mai 2004 | Mis à jour le 22 Décembre 2011
Auteur(s) : Dr Catherine Solano