Santé du foie : comment faire baisser les gamma GT

Les gamma GT sont des enzymes produites par le foie qui participent à la digestion. Leur taux peut augmenter pour des raisons diverses. Comment faire diminuer ce dosage trop élevé, souvent découvert fortuitement lors d'un bilan hépatique de routine ?
© Istock
Sommaire

Une gamma glutamyl-transpeptidase (gamma GT) est une enzyme hépatique. Elle est principalement présente dans le foie, mais on peut aussi la retrouver dans les tissus de nombreux organes comme le rein, l’intestin ou encore le pancréas. Ces enzymes sont impliquées dans le métabolisme des acides aminés, les éléments de base constituant les protéines. Cela permet de détoxification de l’organisme par le foie. 

Le dosage sanguin des gamma GT est normalement inférieur à 35 UI/L. Plus précisément, il est compris en moyenne entre 7 et 45 UI/L (unité internationale par litre de sang) chez les hommes et 7 à 35 UI/l chez la femme.

Pour connaître son taux de gamma GT, il faut faire un bilan hépatique. Il s’agit d’une prise de sang. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun sauf si le médecin a prescrit une analyse de la glycémie en même temps. Le plus souvent, les laboratoires font parvenir les résultats des analyses dans les 24 à 48 heures.

Le dosage de cette enzyme peut varier en fonction de l’hygiène de vie et de la santé des patients.

Quelles sont les principales causes d'augmentation des gamma GT ?

L'augmentation du taux gamma GT se produit lorsque l'on absorbe des produits toxiques pour le foie. Une des principales causes d’une élévation du niveau de gamma GT est l’alimentation. En effet, un régime déséquilibré, trop riche en graisses et en sucres, favorise la hausse des enzymes hépatiques. C’est pourquoi le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque à surveiller. 

La consommation excessive d'alcool peut aussi expliquer la présence d’un taux élevé. Toutefois, un abus ponctuel ne provoquera pas une hausse. La prise de boissons alcoolisées doit être chronique et sur plusieurs semaines pour qu’une augmentation des gamma GT soit observée. Ainsi, un taux plus important que la norme peut être le marqueur d’un alcoolisme. Il est en moyen plus de deux fois supérieur chez la majorité des personnes ayant des problèmes avec la boisson. En revanche, le taux se normalise rapidement après le sevrage (48 heures environ).

Un taux de gamma GT important est aussi susceptible de signaler une atteinte hépatique. Plusieurs troubles et pathologies peuvent en être la cause : stéatose, cirrhose, cholestase,  atteinte des voies biliaires, hépatite (A, B, C), diabète, cancer du foie… Toutefois, la concentration de gamma GT ne suffit pas à elle seule pour établir une maladie du foie. Des examens supplémentaires sont nécessaires.

Certains médicaments métabolisés par le foie sont aussi connus pour interférer avec le nombre de ces enzymes. On peut citer entre autres les antiépileptiques, certains somnifères, les antibiotiques à base d’amoxicilline/acide clavulanique, des médicaments réduisant le cholestérol ou encore les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Toutefois, il est à noter que dans 5% des cas environ, les professionnels de santé ne parvient pas à déterminer la cause de l'augmentation des gamma GT.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.