Le roller en toute sécurité

Le roller (ou patin en ligne) connaît un engouement considérable. Urbain, il peut être un moyen de transport, une manière agréable de faire des balades en ville ou encore un véritable sport. Savoir cerner les risques pour éviter les incidents.
Publicité

Le patin à roulettes a subi une véritable métamorphose technologique et a fini par conquérir les adultes. Pour les loisirs, comme pour les transports ou la compétition, il est nécessaire de prendre quelques précautions d'afin d'éviter les soucis.

Les principaux accidents du patinage concernent les membres

Les muscles, les os et les articulations sont les principales victimes des chutes. Des contusions peuvent toucher les genoux, les poignets, les mains, les épaules, les coudes et le dos. Les entorses et les fractures menacent les genoux, les chevilles, les poignets et les doigts. En cas de pratique acrobatique avec sauts ou descentes de rampe, les accidents peuvent être plus graves, notamment si le dos et le crâne sont touchés.Les tendons peuvent être lésés par des microtraumatismes répétés, dus à de mauvaises positions, en particulier chez le débutant. Crispé sur ses patins, adoptant des poses peu naturelles, il inflige à ses tendons des petites contraintes qui se transforment en tendinite.

Publicité
Publicité

Quelques conseils préventifs

  • Prendre un nombre suffisant de leçons permet de profiter de la griserie de la glisse en évitant certains déboires. En effet, si certains ont un sens inné de l'équilibre, d'autres ont plus de difficultés, et un moniteur peut les aider à vaincre rapidement leur appréhension. L'acquisition d'attitudes souples et déliées, nécessaires au patinage, permet de moins contracter ses muscles et de protéger les tendons des microlésions répétées. De plus, les techniques de freinage en roller sont particulières et demandent un apprentissage.
  • Les patins doivent être adaptés au patineur et à la discipline pratiquée, mais aussi à son degré d'expérience. Comme pour le ski, les chaussures ne doivent être ni trop serrées ni trop lâches. Veillez à bien les entretenir et à changer souvent le frein.
  • Un matériel de protection est indispensable : casque, protège-poignets, coudières, genouillères, sont peut-être un peu fastidieux à enfiler, mais la réparation des traumatismes et l'éventuelle rééducation qu'ils nécessiteraient sont toujours plus ennuyeuses.
  • Même si le roller est pratiqué comme une activité de détente, un échauffement est bénéfique. Partez à une allure modérée pendant une dizaine de minutes, puis augmentez l'intensité et la vitesse progressivement. Echauffer les muscles, les articulations et les tendons est toujours le meilleur moyen d'éviter de les endommager pendant l'effort.
  • Lors de longues balades, pensez à boire de l'eau et éventuellement à emporter de petits encas.
  • Si la fatigue se fait sentir, arrêtez-vous à temps, avant que la chute ne survienne !
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 12 Avril 2005 : 02h00
Source : " Le guide sport et santé ", Vidal, Edition Larousse Diffusion.