Roller et skate : la bonne attitude

Comme pour tous les sports de glisse, il existe des risques qu'il faut savoir gérer et minimiser. Mais en plus, en roller ou en skate, les risques se déroulent sur le bitume ! Petits et grands, respectez quelques bases.
Sommaire

Skate ou roller, jamais sans protections !

Le casque : indispensable contre les traumatismes crâniens. Il doit bien protéger toute la tête, tempes comprises, être bien fixé et ne pas gêner la vue ni l'audition.

Protège-poignets, coudes et genoux : en cas de chute, ce sont les mains qui servent d'amorceurs. Les poignets sont donc les premiers touchés, viennent ensuite les coudes. Quant aux protège-genoux, en plus d'éviter des entorses et des fractures, ils préviennent des écorchures !

S'échauffer systématiquement

Échauffements musculaires, étirements et assouplissements des articulations sont des exercices très simples à réaliser avant toute activité, y compris le roller et le skate (même les jeunes).

Pratiquer au bon endroit

Les débutants doivent se rendre sur les sites réservés et aménagés à cet effet (se renseigner auprès de la municipalité).

La chaussée est réservée aux véhicules motorisés et aux deux roues. Ce n'est donc pas un lieu approprié pour faire du skate ou du roller.

Sur les trottoirs, la priorité est aux piétons.

Toujours maîtriser sa direction, sa vitesse et son freinage.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Sport
Source : Dossier de presse de l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé (Inpes), " Pour un été en sécurité ", juin 2006.