Résidus de détergent : des briques de lait retirées de la vente

Un lot de briques de lait "J’aime le lait d’ici" fait l’objet d’un rappel de produit et d’un retrait de la vente suite à la découverte d’une contamination au détergent.
© Adobe Stock

Attention à la brique de lait que vous avez dans votre frigo. Un lot de briques de lait "J’aime le lait d’ici" fait l’objet d’un rappel de produit et d’un retrait de la vente suite à la découverte d’une contamination par des résidus de détergent. L’alerte a été lancée par la coopérative de lait française Sodiaal dans un communiqué daté du dimanche 23 décembre 2018 et remis à l’AFP.

Une plainte pour du lait de couleur brune

Comment reconnaître le lot concerné par le rappel de produit ? Il porte le numéro 18312, une date de péremption fixée au 8 mars 2019, un horaire de production situé entre 8h40 et 11h54 et un agrément sanitaire FR 44-025-001.
Les résidus de détergent présent dans le lait viendraient de produits de nettoyage utilisés par l’usine de fabrication. La nature et la composition précise de ces produits n’a pour le moment pas été rendue publique. Selon le communiqué de la coopérative Sodiaal, la société CSA qui commercialise le lait "J’aime le lait d’ici" a procédé à ce rappel de produit après avoir reçu "une réclamation pour du lait de couleur brune".

"Aucun signalement de consommateurs malades"

Toujours selon Sodiaal, "cet incident est lié à une erreur humaine" et "s’est produit sur une très courte durée, environ deux minutes dans la ligne de production". La coopérative se veut rassurante et ajoute qu’ "aucun signalement de consommateurs malades" n’a été reçu.

La coopérative Sodiaal détient plusieurs grandes marques de lait et de produits laitiers, dont Régilait, RichesMonts, Cœur de Lion, Entremont ou encore Candia. Cette dernière marque a récemment fait l’objet d’alertes sanitaires :

  • Le 23 octobre 2018, un lot de lait de croissance Candia Baby Croissance 4 (20-36 mois) faisait l’objet d’un rappel de produit suite à la découverte d’une contamination par une entérobactérie pouvant être à l’origine de troubles digestifs sévères tels que des diarrhées et des vomissements ;
  • Le 12 octobre 2018, les bouteilles de lait 1L ou 1,5L de la marque "Grand Lait" Candia lait entier, demi-écrémé ou "Laitiers responsables" faisaient l’objet d’un rappel de produit car elles contenaient un germe responsable d’un défaut de goût et d’odeur a priori sans danger pour la santé du consommateur.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :