Règles : pourquoi l'aspirine est à éviter en cas de douleur

Publié le 22 Mai 2018 par La Rédaction E-Santé
Certaines adolescentes et jeunes femmes ressentent des douleurs dans le bas-ventre pendant les règles. On parle alors de dysménorrhée. À quoi sont-elles dues ? Peut-on soulager les douleurs de règles avec de l’aspirine ?
PUB
© Istock

Douleurs de règles : les causes

Les douleurs ressenties par les femmes pendant les règles s’expliquent par une hypercontractilité des muscles utérins. En effet, lors des règles, les muscles utérins se contractent pour éliminer la muqueuse utérine. Ces spasmes, dans le cas d’un utérus hypercontractile, peuvent provoquer des douleurs dans le bas-ventre. Toutefois, des soucis gynécologiques peuvent aussi provoquer des douleurs similaires, aussi il convient de consulter son médecin ou son gynécologue pour que soit posé le bon diagnostic.

PUB

Aspirine et douleurs de règles

Pour apaiser les douleurs dues aux règles, on pourrait être tenté de prendre l’aspirine, laquelle est antalgique et anti-inflammatoire. Or l’aspirine est déconseillée dans le cas des douleurs du bas-ventre provoquées par les règles. Pourquoi ? Car l’aspirine a des propriétés anticoagulantes. Elle va donc entraîner une fluidification du sang et des pertes encore plus abondantes chez la femme pendant ses règles. À proscrire, donc.

PUB

Comment apaiser les douleurs de règles ?

On évitera de recourir à l’aspirine en cas de douleurs de règles. Par contre, la personne pourra prendre du paracétamol ou du Spasfon. Par ailleurs, il est recommandé d’appliquer de la chaleur sur le bas-ventre (bouillotte, bain chaud), de maintenir une activité physique régulière, d’adopter une alimentation riche en fibres et d’éviter le tabac. Ces précautions permettront d’apaiser la douleur.

La rédaction vous recommande sur Amazon :