Recto-colite hémorragique ou colite ulcéreuse : symptômes et traitements...

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 01 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 11h02

La recto-colite hémorragique (ou colite ulcéreuse) fait partie des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI), au même titre que la maladie de Crohn.

Le point sur cette maladie intestinale, ses symptômes et ses traitements.

© Istock
PUB

Recto-colite hémorragique ou maladie de Crohn ?

L'âge moyen de découverte de la recto-colite hémorragique est de 34 ans, mais elle peut se révéler à tout âge.

Les causes de la recto-colite hémorragique restent inconnues, mais des facteurs génétiques, environnementaux et immunologiques sont impliqués.

La recto-colite hémorragique est une maladie inflammatoire intestinale pouvant atteindre le rectum et le côlon. Les autres segments du tube digestif ne sont jamais concernés par l'inflammation.

Dans le cas de la maladie de Crohn, l’inflammation peut toucher tous les segments du tube digestif, depuis la bouche jusqu'à l'anus.

Ces deux maladies évoluent de la même façon, par poussées imprévisibles entrecoupées de périodes asymptomatiques.

PUB
PUB

Quels sont les symptômes de la recto-colite hémorragique ?

Les symptômes sont essentiellement intestinaux et dépendent de l’étendue de l’inflammation :

  • émissions de sang rouge par l'anus et de glaires,
  • douleurs rectales,
  • douleurs abdominales,
  • fièvre,
  • amaigrissement.

Parfois aussi, les poussées derecto-colite hémorragique s’accompagnent de manifestations extra-intestinales : articulaires, cutanées, oculaires, hépatiques.

À noter que chaquenouvelle poussée peut être marquée par une extension des lésions.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 01 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2016 : 11h02
Source : Association François Aupetit, www.afa.asso.fr. Société nationale française de gastroentérologie (SNFGE), www.snfge.asso.fr. Collège des enseignants d'hépato-gastroentérologie. Intestinfo, réseau de santé des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, http://www.intestinfo.com/Pages/16.PDF.
PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles