Quelles doses de vitamine E pour une bonne prévention du cancer et de la maladie d'Alzheimer ?

De nombreuses études ont montré l'intérêt d'une supplémentation en vitamine E, notamment en prévention des cancers, de la maladie d'Alzheimer et dans une moindre mesure des maladies cardiovasculaires. D'autres études ont montré une augmentation de la mortalité générale avec de fortes doses de vitamine E. Alors existe-t-il une bonne dose ?
Publicité

Il n'est pas facile d'y voir clair dans les nombreuses études observant les effets de la prise quotidienne de vitamine E et les résultats peuvent paraître contradictoires. En pratique, on peut arriver à s'y retrouver si l'on classe les études en trois catégories :

  • les études cas-témoins,
  • les études randomisées avec des doses jusqu'à 400 UI par jour,
  • les études randomisées avec des doses supérieures à 400 UI par jour.

Les études cas-témoins sont celles qui, a posteriori, observent l'effet de la vitamine E chez ceux qui en prennent, par rapport à des témoins qui eux n'en prennent pas. Dans toutes ces études, la prise de vitamine E est bénéfique et ce, à tous les dosages.

Les études randomisées sont celles qui observent l'effet de la vitamine E chez ceux qui en prennent en comparaison à ceux qui prennent un placebo, de manière prospective. Ces études sont généralement considérées comme plus rigoureuses sur le plan scientifique. Une analyse de ces essais vient de montrer que jusqu'à 400 UI par jour, on n'observe pas de surmortalité chez ceux qui en prennent.

En revanche, dans les études randomisées utilisant plus de 400 UI de vitamine E par jour, on observe une surmortalité, laquelle est proportionnelle à la dose.

Quelles doses de vitamine E prendre ?

Les conclusions paraissent simples. Dans un sens, c'est exact : jusqu'à 400 UI de vitamine E, on n'obtient que des bénéfices. Ceci est d'autant plus vrai pour ceux qui prennent des polyvitamines à faibles doses en prévention des cancers. Rappelons que l'étude SU-VI-MAX, étude randomisée, a montré une baisse de 30% de l'incidence des cancers chez les hommes.

Mais les études cas-témoins sont tout aussi valables. Elles décrivent des effets de la vitamine E chez ceux qui en prennent d'eux-mêmes et qui la supportent bien. Et dans ce cas, toutes les doses de vitamines E sont bonnes. Les doses les plus élevées sont même les plus efficaces en prévention de la maladie d'Alzheimer.

Que faut-il donc en retenir ? Que si vous voulez prendre de la vitamine E, prenez-en soit à faible dose en polyvitamines, soit à forte dose sans dépasser 400 UI par jour. Pendant combien de temps ? Toute la vie si vous le voulez !

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 14 Février 2005 : 01h00
PUB
PUB