Quelle sexualité pour les asthmatiques ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 02 Avril 2009 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 16h02
Plus d'un asthmatique sur trois est gêné par son asthme lors des rapports sexuels. Inquiets à l'idée de la survenue d'une crise, certains " s'économisent " lors des rapports sexuels, d'autres en limitent la durée ou la fréquence. Sujet délicat à aborder tant avec son conjoint qu'avec son médecin, voici quelques conseils.
PUB

La qualité de vie sexuelle des asthmatiques est altérée

L'acte sexuel correspond à un effort physique équivalent à la montée de 2 étages. Rien d'étonnant à ce que les rapports sexuels soient souvent difficiles pour les asthmatiques. Les principaux problèmes proviennent de l'effort physique, mais aussi du poids du partenaire, de la position allongée et de l'angoisse de la survenue d'une crise d'asthme au cours de l'acte sexuel.

PUB
PUB

L'environnement de la chambre peut aussi interférer

Voici quelques conseils pratiques :

  • Aérez matin et soir.
  • Ne surchauffez pas. La température de la chambre doit être inférieure à 20°C.
  • Chassez la poussière : sous le lit, dans les placards, sur les livres de la bibliothèque, sur et dans la table de nuit, etc.
  • Lavez les draps une fois par semaine à au moins 60°.
  • Supprimez les plantes allergisantes (ficus, cactus, bouquets de fleurs séchées, tulipes…).
  • Evitez les tapis et les moquettes, et préférez les sols lisses : carrelage, parquet vitrifié.
  • Choisissez un matelas et un oreiller synthétiques (pas de plumes ni de duvet).
  • Adoptez un sommier à lattes ou à ressorts.

Dans tous les cas, parlez-en à votre partenaire, expliquez-lui que vous êtes asthmatique et indiquez-lui l'origine de vos craintes. Enfin, pendant les rapports sexuels, attardez-vous sur les préliminaires, faites durer avec des temps de pause pour ne pas vous essouffler, privilégiez les positions où le partenaire le plus léger est au-dessus et expérimentez de nouvelles positions afin de trouver celles qui vous conviennent le mieux.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 02 Avril 2009 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 16h02
Source : " Asthme et sexualité ", Collection MSD/Asthme, réalisée sous la direction scientifique du Pr Michel Aubier (Hôpital Bichat â€â€Åâ€oe Paris) et créé en partenariat avec l'association Asthme & Allergie, mars 2009.
PUB
PUB
A lire aussi
Le préservatif offre une double protection contre les MST et une grossesse non désiréePublié le 23/07/2001 - 00h00

Il constitue à ce jour la seule méthode efficace de prévention des maladies sexuellement transmissibles (MST), le sida en premier lieu, mais également l'herpès, l'hépatite B, la candidose et la chlamydiose.Il est également un bon moyen de contraception, à condition de bien respecter ses règles d'utilisation, c'est-à-dire à chaque rapport et quelque soit la date du cycle, en suivant bien les recommandations de mise en place et de retrait. Son efficacité est alors supérieure à 95% et peut être...

Connaissez-vous le préservatif féminin ?Publié le 16/02/2012 - 17h30

Le principal atout du préservatif féminin ? Il permet à la femme de ne plus dépendre de son partenaire pour se prémunir des infections sexuellement transmissibles (IST), dont le VIH. Un mode de contraception qui reste pourtant peu connu...

10 trucs à savoir sur le préservatif fémininPublié le 29/06/2009 - 00h00

Sur le même principe que son homologue le préservatif masculin, le préservatif féminin est efficace comme moyen de contraception et en prévention des infections sexuellement transmissibles, dont le virus du sida. Comment ca marche ? Que faut-il savoir à son sujet ?

Plus d'articles