Asthme : conseils pratiques pour bien gérer son asthme

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Avril 2013 : 10h00
Mis à jour le Jeudi 28 Avril 2016 : 15h45

Quelles sont les clés pour bien vivre son asthme au quotidien ?

Hygiène de vie, aménagement du lieu de vie, activité physique, respect du traitement prescrit...

Retrouvez tous nos conseils pour mieux vivre avec l'asthme et réduire votre exposition aux allergènes.

 

© getty
PUB

Comment éviter la crise d’asthme ?

Traiter la crise d’asthme, c’est indispensable, mais prévenir les crises c’est encore mieux. C’est pourquoi les asthmatiques bénéficient, en plus d’un traitement de crise, d’un traitement de fond pour réduire le nombre de crises. Celui-ci est à prendre systématiquement tous les jours, même en l’absence de symptôme.

Parallèlement, il est possible d’agir sur de nombreux facteurs pour éviter les crises :

  • Identifier les facteurs déclenchant des crises pour mieux les gérer, voire les éviter. C’est ainsi que les allergiques aux acariens devront faire la chasse à la poussière, aérer leur logement, choisir une literie adaptée, etc. Les allergiques aux pollens devront notamment éviter les sorties à l’extérieur lors des pics polliniques. Les facteurs irritants des voies respiratoires comme le tabac et autres substances toxiques devront être bannis.
  • Prendre un traitement préventif dans certaines situations à risque, comme par exemple un bronchodilatateur d’action rapide et de courte durée avant un exercice physique.
  • Identifier les premiers signes de la crise et la traiter le plus rapidement possible : il faut donc toujours avoir sur soi son traitement de crise.
  • Évaluer son état respiratoire en cas d’aggravation des symptômes et contacter son médecin si besoin.
PUB
PUB

12 conseils pour aménager son environnement

  • Pas de tabagisme à l’intérieur des habitations ou des espaces de vie.

  • Aérer toutes les pièces (en dehors des pics de pollution), au moins 20 minutes par jour, idéalement matin et soir.
  • Lutter contre l’humidité.
  • Lutter contre la poussière : utiliser un chiffon humide et un aspirateur (muni d’un filtre HEPA : Haute Efficacité sur les Particules Aériennes).
  • Éviter les tapis, les doubles rideaux, les canapés en tissu, les tentures murales…
  • Ne pas utiliser de produits en aérosol.
  • En cas d’allergie aux acariens, employer des housses intégrales et validées.
  • Pas de literie contenant du duvet ou des plumes.
  • Nettoyage tous les 3 mois des bouches d’aération.
  • Faire entretenir la chaudière tous les ans.
  • Pas d’animaux dans la maison.
  • En cas d'achat de mobilier neuf, les monter à l’extérieur puis les aérer s'ils sont en bois aggloméré, car ils dégagent des COV, des composés organiques volatils irritants, tout comme les colles, les vernis, les produits de nettoyage…
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 22 Avril 2013 : 10h00
Mis à jour le Jeudi 28 Avril 2016 : 15h45
Source : Association Asthme & Allergie, http://asthme-allergies.org/. La fondation du Souffle contre les maladies respiratoires, www.lesouffle.org.
PUB
PUB
A lire aussi
AsthmePublié le 06/09/2001 - 00h00

L'asthme est une maladie récidivante du système respiratoire qui traduit une sensibilité des bronches à certains agents allergisants ou irritants.En cas d'asthme, les bronches deviennent enflammées, se remplissent de mucus, se contractent et se rétrécissent, rendant le passage de l'air...

Asthme et allergie : agir sur les comportements et l'environnementPublié le 15/12/2008 - 00h00

L'asthme est une maladie fréquente. Cette maladie des bronches touche plus de 3,5 millions de Francais. Quant à l'allergie, elle concerne une personne sur trois, proportion qui ne cesse de progresser. Contre les manifestations aiguës de ces deux affections, à savoir la crise d'asthme et la...

Asthme de l'enfant : priorité à la préventionPublié le 24/06/2000 - 00h00

Que votre enfant soit asthmatique, ou bien qu'il ait un terrain "atopique" (allergique) entraînant des épisodes de toux, une prévention efficace passe par la surveillance de son cadre de vie et, à chaque fois que possible, l'élimination des causes déclenchantes.

Plus d'articles