Quelle psychothérapie choisir ?

Psychanalyste, thérapeute comportementaliste, thérapeute "humaniste"... Choisir un psy, c'est compliqué ! Quelles sont les particularités des principales psychothérapies et comment faire le bon choix ?
© getty

Sommaire

Psychanalyse : Freud est discrédité, et pourtant…

La psychanalyse reste très utilisée et populaire. Les principes sont bien connus : le patient dit à son thérapeute tout ce qui lui passe par la tête, ce qui permet de faire apparaître au grand jour des désirs inconscients qui causent les symptômes. La thérapie peut durer de nombreuses années… mais malheureusement, toutes les études scientifiques montrent que la psychanalyse n'est pas efficace au sens clinique (pas de résultat mesurable), même si elle a beaucoup aidé de nombreuses personnes. Depuis quelques années, des thérapies psychodynamiques, inspirées de la psychanalyse mais de durée plus courte, et qui visent plus d'efficacité, se développent, mais les preuves de leur utilité restent encore à faire.

Les thérapies comportementales et cognitives ont la cote

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) reposent sur l'apprentissage de nouveaux schémas de pensée (schémas cognitifs) qui permettent d'adopter un comportement plus épanouissant. Elles ne sont en général pas très longues. Elles sont très actives puisqu'elles comprennent des exercices que la personne doit faire par elle-même, sans le thérapeute. Les thérapies comportementales et cognitives sont aujourd'hui en plein essor. Et pour cause : leur efficacité a été scientifiquement prouvée. Elles sont indiquées notamment pour les troubles anxieux (phobies, angoisse, crises de panique), mais aussi pour certaines dépressions, pour les troubles de la personnalité, les dépendances et d'autres troubles encore.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :