Les protéines de soja baissent la pression artérielle

Les protéines de soja font baisser la tension artérielle. Certaines études le laissaient supposer. C'est maintenant démontré.
Publicité

La démonstration de cet effet bénéfique des protéines de soja a été obtenue grâce à une étude au cours de laquelle 302 personnes ont reçu soit un supplément de 40 g de protéines de soja, soit un placebo pendant 3 mois. Ce qui est impressionnant, c'est l'importance des chiffres :

  • la pression maxima (la plus haute des deux chiffres de la tension, celle qui correspond à la pression maximale d'éjection du coeur) baissait de 4,3 mm de mercure ;
  • la pression minima (la plus basse, celle qui correspond au remplissage du coeur) baissait de 2,7mm de mercure.

La baisse est d'autant plus marquée que les gens sont hypertendus ou non. Ainsi elle est de -7,8 pour la maxima et de -5,2 pour la minima. Chez les non hypertendus, la baisse est plus modérée, de -2,3 et -1,2 respectivement. Ces chiffres sont importants car ils correspondent à ceux qui sont observés avec des antihypertenseurs classiques.

Publicité
Publicité

Bienfait des protéines végétales

On peut donc retenir en pratique que la consommation régulière de protéines de soja semble faire baisser la pression artérielle. D'une manière encore plus générale, cet effet doit probablement s'observer avec les protéines végétales, ce qui doit nous amener à varier notre alimentation, selon un concept de plus en plus performant. Outre le soja, il faut penser aux légumes secs (lentilles, haricots blancs, rouges, etc.).

On peut aussi retenir que la recherche s'intensifie autour des bienfaits de l'alimentation et il est maintenant bien démontré que l'on fait sa santé en mangeant bien. Ce qui est aussi intéressant, c'est de constater que ce qui est bon pour le coeur l'est aussi pour lutter contre les cancers. Ainsi plusieurs études ont montré l'effet préventif du soja dans les cancers du sein et de la prostate. En conclusion : on y gagne toujours en mangeant davantage de fruits et de légumes !

 
Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 13 Septembre 2005 : 02h00
Source : He J. et coll., Ann. Intern. Med., 2005 ;143:1-9.