" Le premier cri " : la plus belle des histoires

Vous souvenez-vous de son premier cri ? Du moment où l'on vous a posé son petit corps sur le ventre ? Du premier baiser que vous lui avez donné ? Des larmes au coin des yeux quand vous avez reconnu les traits de son papa sur son visage ? Que d'émotions ! C'est ce premier cri que Gilles de Maistre vous invite à partager dans son nouveau film. Dix mamans de tous les coins du monde et une terre entière sous le charme des bébés.
PUB

« Le premier cri » est vraiment un très beau film - émouvant et fort - sur le moment unique de la naissance, sur la beauté et le courage des mamans, sur la beauté et la diversité de la terre. Accoucher au pôle Nord, ce n'est pas la même chose qu'accoucher à l'hôpital Robert Debré, ou en forêt amazonienne, ou encore au Mexique, au Japon, au Sahara, en Inde, au bord d'un lac américain sauvage, ou au pied du Kilimandjaro. Chaque femme vit une expérience unique. L'Indienne a déjà 3 enfants et souhaite un garçon. La Canadienne veut accoucher loin de tout support médical. La Vietnamienne au contraire est rassurée par l'environnement technique. La Touareg se sent perdue dans le désert face à un destin tragique. La Masaï veut une fille pour enrichir son mari, etc. Et la Française ? Elle veut exercer son métier de danseuse jusqu'au bout en montrant son beau ventre rond.Ce jour-là, la lune avait rendez-vous avec le soleil pour une éclipse complète. Et ce jour-là, dans la maternité d'Hanoi, la plus grande maternité du monde, 120 bébés sont nés Dont l'un des héros du film. Ces dix histoires sont plus belles les unes que les autres.

PUB
PUB

Une belle aventure industrielle

Ce film, c'est aussi l'histoire de deux hommes : Gilles de Maistre le cinéaste et Eric Sebban l'industriel. L'un veut faire son film, un projet très ambitieux et poétique. L'autre veut sauver des enfants en inventant un thermomètre vraiment simple d'usage. Son fils a failli mourir d'une convulsion d'hyperthermie. Avec son invention, le ThermoFlash, il suffit de viser le front des bébés pour leur prendre la température en une seconde, au moindre doute.L'un et l'autre vont se battre pour leur projet. Les deux hommes vont se démener. L'un pour réunir l'imposant budget de son film. L'autre pour créer son thermomètre, le breveter et l'industrialiser. C'est aussi une belle histoire française, ne boudons pas notre plaisir, car le film est français et le ThermoFlash est produit par une société française (1). Et pour finir, Eric Sebban financera Gilles de Maistre, pour contribuer à nous offrir ce très beau film.

Un film pour les enfants ?

Ce film sortant pour les vacances de la Toussaint, on se demande si l'on peut le montrer aux enfants. La réponse est clairement oui : les images sont toujours belles, l'émotion toujours au premier plan, les paysages sont splendides. Ce film provoquera beaucoup de questions et c'est plutôt sympathique. A quelle heure suis-je né ? A l'hôpital ou à la maison ? Et d'autres questions sur la vie et sur le monde(1) Le thermomètre « ThermoFlash » est produit par le laboratoire Visiomed, société spécialisée dans le développement et la production de matériel médical High Tech.

Publié le 29 Octobre 2007
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Film " Le premier cri " de Gilles de Maistre.