Les accouchements de nuit pourraient être plus dangereux

Du fait d'une moins bonne prise en charge, les accouchements nocturnes pourraient exposer les bébés à plus de risques. Ceci est pour la première fois constaté dans une étude suédoise à grande échelle.
Publicité

Vaut-il mieux accoucher la nuit ou le jour ?

Idéalement cette question ne devrait pas se poser. C'est néanmoins celle que s'est posée une équipe de chercheurs suédois qui, dans leur pays, ont documenté les cas de plus de deux millions de naissances. Ils ont ainsi pu constater que la mortalité néonatale était plus importante la nuit que le jour, notamment pour l'enfant prématuré et lors des morts liées à une asphyxie. Les heures les plus à risques étaient comprises entre 17 heures et 1 heure du matin d'une part et aux environs de 9 heures du matin d'autre part.

Publicité
Publicité

Ces chiffres sont très dérangeants, car les progrès ont été très importants tant en obstétrique qu'en néonatalogie lors des dernières décennies. Ils soulèvent la question de la différence de la prise en charge entre le jour et la nuit et il faut se demander si l'écart n'est pas trop important. Ce sont surtout les périodes de transition, de changement d'équipe qui sont semble-t-il plus dangereuses. Cette étude devrait donc amener bon nombre de chefs de services à se poser des questions sur l'organisation de leur activité ou sur l'insuffisance des moyens mis à leur disposition.

Parler avec son gynécologue-obstétricien

En pratique, si vous devez accoucher prochainement, n'hésitez pas à évoquer cette question avec votre gynécologue-obstétricien. Demandez-lui qui vous accouchera la nuit, s'il se déplacera, s'il existe selon lui des risques particuliers dans son établissement et comment mettre toutes les chances de votre côté? Cette discussion vous permettra de bien vous organiser avec votre médecin accoucheur et c'est là l'essentiel.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 07 Janvier 2002 : 01h00