Pourquoi je suis constipée depuis le confinement ?

Depuis le confinement, il y a une pièce de votre domicile que vous avez peu fréquenté : ce sont les toilettes. En effet, vous êtes constipé. Pourquoi votre transit s’est mis en pause pendant la pandémie de COVID-19 ? Que faire ?
© Adobe Stock
Sommaire

Le coronavirus a changé votre quotidien. Télétravail, distanciation sociale, apéro visio. Pour certains, cela inclut également des difficultés de transit. En effet, de nombreuses personnes se plaignent d’être constipées depuis le confinement.

Confinement : quelles sont les causes de la constipation ?

Les médecins parlent de constipation lorsqu'une personne va aux WC moins de 3 fois par semaine. En plus d’être moins fréquentes, les selles peuvent moins abondantes ou encore plus dures qu’à l’accoutumée. Ce trouble du transit est souvent associé à une sensation d'inconfort au niveau du ventre, des crampes ainsi que des ballonnements abdominaux.

La constipation touche 16 millions de Français, et plus souvent les femmes. Avec le confinement, ce nombre pourrait être bien plus important.

La diététicienne américaine Tanya Zuckerbrot explique sur le site MindBodyGreen les causes possibles de cette “constipation de quarantaine” : "Le manque de mouvement est probablement une cause majeure de constipation” pendant le confinement. Elle rappelle "Des études ont montré qu'une activité physique insuffisante et des comportements sédentaires sont associés à des hausses de cas de constipation." 

En effet, rester assis toute la journée - que cela soit dans son canapé ou devant son ordinateur - entraînerait une déficience de la musculature abdominale. Or, cette dernière stimule et facilite le transit intestinal lorsqu'elle est active (en marchant par exemple).

Le manque d’activité n’est pas la seule cause du ralentissement de l’évacuation des selles. Ce problème de constipation prend aussi sa source dans les changements d’habitude auxquels l’appareil digestif est sensible. Le manque de sommeil, des horaires de repas ou de coucher chamboulés… sont autant d’éléments qui peuvent le mettre à l'arrêt. 

Attention au grignotage et au stress

Pour comprendre pourquoi la constipation s’installe pendant le confinement, il faut aussi regarder dans son assiette. La diététicienne Marika Day a expliqué au site Women’s Health “On voit la plupart des gens maintenant qu'ils travaillent à la maison aller vers des aliments de style pratique, peut-être plus de snacks et moins de routine avec leurs repas réels". Pourtant les fibres alimentaires que nous consommons principalement au petit-déjeuner, déjeuner et dîner jouent un rôle indispensable dans le transit.

"Pour l'anecdote, je vois des gens grignoter plus et avoir moins de légumes et de céréales entières (sources de fibres ndlr) dans leurs repas parce qu'ils mangent des aliments pratiques en ce moment."

De plus, le fait de grignoter conduit notre estomac à ne plus avoir de vraie pause pour digérer correctement.

Elle ajoute que "nous mangeons plus de cochonneries et ne mangeons pas assez de fibres. De plus, nous ne buvons pas autant d'eau, et une bonne hydratation fait partie intégrante des selles normales."

Le quatrième point pouvant expliquer la hausse des constipations observées est tout simplement le stress. La spécialiste explique "Notre intestin et notre cerveau communiquent constamment les uns avec les autres et ce que nous constatons, c'est que lorsque les gens sont stressés et anxieux, ils ont soit une augmentation de l'activité intestinale, soit une diminution de l'activité".

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : What To Do If You're Having "Quarantine Constipation," According To Experts, mbg health, 12 avril 2020
Why You're Suffering From "Quarantine Constipation", Women's Health 16 avril 2020
La rédaction vous recommande sur Amazon :