Constipation : quels sont les risques ?

© Istock
Chaque être humain a son propre rythme pour aller à la selle. On parle de constipation, chronique ou aiguë, quand la personne n’a pas de selles pendant plus de trois jours. Crampes au ventre, digestion difficile, cette pathologie touche surtout les femmes. Quels sont les risques de la constipation ?
PUB

La constipation : les causes

Une digestion fortement ralentie, des selles difficiles à évacuer, des crampes au ventre, la constipation est une pathologie aux origines multiples. Les causes les plus fréquentes sont une hydratation insuffisante et une alimentation inadéquate car trop pauvre en fibres. La sédentarité est elle aussi un facteur aggravant. La prise de certains traitements peut, de même, ralentir l’activité intestinale : c’est le cas des antidépresseurs, antihypertenseurs, diurétiques, compléments alimentaires en fer. Enfin, cela peut être l’expression d’un cancer du côlon ou du rectum.

PUB

Les risques de complication d’une constipation

PUB

La constipation est une pathologie bénigne. Mais en l’absence de prise en charge, elle peut mener à des complications graves. Les risques de la constipation sont essentiellement de déboucher sur une occlusion intestinale. Les matières fécales et les gaz ne sont alors plus du tout évacués et la personne passe très vite en état de déshydratation, le ventre gonflé et douloureux. Autre risque : le syndrome de l’intestin irritable. Si l’évacuation des selles ne s’effectue plus, ces dernières vont stagner dans l’intestin et l’irriter. Cela se traduit par des crampes dans le ventre, des ballonnements et des douleurs abdominales vives.Pour limiter les risques de constipation, il est conseillé d’avoir une alimentation riche en fruits, légumes et céréales complètes et de bien s’hydrater.

Publié le 01 Novembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :