Les petites blessures des sportifs
Sommaire

Une entorse au règlement

Un effort violent qui vient malmener votre cheville et vous ressentez une vive douleur qui est accompagnée d'un gonflement ? Vous venez peut-être de vous faire une entorse, qui est un étirement des ligaments. Les ligaments sont des bandes de tissus fibreux qui permettent aux articulations de se maintenir en place. Les ligaments des chevilles ou des genoux sont souvent sollicités et les entorses ne sont pas rares. Elles peuvent se limiter à un étirement des ligaments. L'entorse est alors une simple foulure qui nécessite une immobilisation pendant une dizaine de jours avant que les ligaments ne se rétablissent. Mais parfois les ligaments se déchirent et exigent une intervention chirurgicale. 'Une des causes les plus fréquentes de blessures chez les sportifs est la rupture du ligament croisé antérieur du genou', intervient le docteur Sesboüe. Elle implique un repos de six mois pour que le genou se consolide. Si vous partez skier cet hiver, ménagez vos genoux !

C'est le claquage !

Vous êtes en train de courir un 100 mètres quand vous ressentez une vive douleur comme un coup de poignard au niveau de votre mollet ? Vos muscles n'ont pas supporté la contraction qui a mené à une déchirure musculaire plus connue sous le nom de claquage. Les fibres musculaires se rompent à l'endroit où le muscle a dépassé ses capacités d'élasticité, provoquant une lésion qui se manifeste par un hématome et un œdème qui se met rapidement à gonfler. Une consultation médicale s'impose pour confirmer le diagnostic. Une échographie évaluera l'étendue des dégâts. Un mois de repos sera nécessaire pour aider vos muscles à se réparer, des massages chez le kiné pouvant accélérer la guérison. Vous pouvez appliquer du froid sur la partie touchée à l'aide d'aérosol de froid ou de glace enveloppée dans un torchon pour soulager la douleur.

Luxation : vos articulations souffrent

Elles sont plus rares que les entorses (seulement 2 % des blessures) et surviennent généralement dans la pratique d'un sport plus violent comme le rugby ou un sport de combat. Un choc provoque le déboîtement douloureux de deux articulations. Les luxations se localisent le plus souvent au niveau du genou, de l'épaule, des doigts ou de la hanche. La priorité reste pour le médecin de remettre les articulations à leur place, ce que l'on appelle une réduction. Une fois les articulations remises, un repos complet est nécessaire (comptez une dizaine de jours) suivi d'une rééducation pour réhabituer en douceur les articulations au mouvement.

Tendinite à répétition…

C'est le talon d'Achille des sportifs ! Cette inflammation des articulations vient fragiliser le tendon et le rendre douloureux. Les tendinites se situent souvent au niveau du coude (c'est le fameux tennis-elbow que connaissent bien les amateurs de tennis), de l'épaule, du pied et du genou. Le tendon se rapproche fortement des ligaments dans sa constitution. Les tendons sont comme des cordes fixés sur le squelette. Ils possèdent une grande élasticité et une plus grande résistance que les ligaments. Mais la répétition des mouvements due un entraînement excessif et l'usure liée à l'âge peuvent mener à leur inflammation, voire à leur déchirure. Des anti-inflammatoires et des séances chez le kinésithérapeute calmeront la douleur. Le repos est également conseillé en immobilisant le tendon à l'aide d'une orthèse qui entoure et maintient la partie blessée.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Côté santé, décembre 2008.