Comment éviter ou faire passer un point de côté ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Mai 2007 : 02h00
Mis à jour le Lundi 23 Septembre 2013 : 14h32

Comment procéder pour faire disparaître un point de côté ? Le mieux est encore de faire en sorte qu'il n'apparaisse pas. Voici quelques consignes portant sur l'alimentation, l'échauffement et la respiration, qui devraient empêcher le classique point de côté de gâcher votre effort physique.

© Istock
PUB

Pour faire passer un point de côté

  • Appuyez avec votre main sur la zone douloureuse.

  • Inclinez-vous du côté douloureux en expirant.

  • Ralentissez votre allure (en revanche, arrêtez-vous si la douleur est trop forte).

  • Concentrez-vous sur votre respiration : lente, profonde, venant du ventre et régulière.

  • Si la douleur persiste, stoppez l'effort et respirez tranquillement. Lorsqu'elle a cessé, reprenez de façon très progressive.

  • En cas de douleur intense et persistante, il faut consulter un médecin afin de vérifier s'il ne s'agit pas d'une maladie abdominale.
PUB
PUB

Et pour prévenir un point de côté

Échauffer son diaphragme

Lors d'une course, le diaphragme est fortement sollicité. Il est donc préférable de l'échauffer avant de se lancer dans un exercice :

inversez le processus naturel de respiration en inspirant profondément par la bouche et en rentrant le ventre puis en gonflant le ventre tout en expirant.

A répéter une dizaine de fois.

Démarrer toujours très progressivement

Une course se débute toujours très doucement.

On augmente ensuite progressivement le rythme, de sorte que le flux sanguin se régule correctement.

Ecouter sa respiration pendant l'effort

Le point de côté se manifeste souvent en raison d'un mauvais rythme respiratoire. Ecoutez et concentrez-vous, au moins au début, sur votre respiration : inspiration suivie d'une profonde expiration, sans exagération. Et progressivement, plus l'activité s'accentue, plus l'expiration doit être longue et complète.

Boire souvent par petites gorgées

Boire beaucoup d'un seul coup n'est pas bénéfique. Il faut s'hydrater raisonnablement et à intervalles réguliers.

Attendre la fin de la digestion

Mieux vaut débuter un effort physique à distance de la digestion, idéalement lorsque celle-ci est terminée.

Le dernier repas doit remonter à trois heures au minimum. Pourquoi ? Parce que pendant la digestion, le sang afflue vers le tube digestif et irrigue donc moins le diaphragme.

Or une crampe du diaphragme est une des causes du point de côté.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Mai 2007 : 02h00
Mis à jour le Lundi 23 Septembre 2013 : 14h32
PUB
PUB
A lire aussi
Point de côtéPublié le 26/04/2002 - 00h00

Le point de côté est une douleur abdominale aiguë apparaissant à une certaine intensité d'effort, localisée dans les flancs, en arrière et juste en dessous des côtes, plus souvent à droite qu'à gauche.

3 exercices spécial ''petit ventre''Publié le 04/11/2008 - 00h00

Vos abdos sont ramollos ? A portée de toutes, cette série d'exercices ne tardera pas à remodeler en profondeur toute la région du ventre. A effectuer au minimum 3 fois par semaine pendant 2 mois pour obtenir des résultats rapides et visibles. 2 fois par semaine en programme d'entretien.

Trouble panique, hyperventilation, spasmophiliePublié le 06/09/2001 - 00h00

Le cycle de la respiration permet aux poumons de prendre l'oxygène de l'air pour nourrir l'organisme et d'éliminer le gaz carbonique du sang.Habituellement, un adulte respire entre 8 et 15 fois par minute.Bien sûr, cette fréquence augmentera lors d'efforts physiques et diminuera pendant larelaxation et le sommeil.Mais chez certaines personnes, attentives à ce qui se passe en elle, une simple accélération du rythme cardiaque pourra les inquiéter et entraîner une hyperventilation réflexe. Les signes de cette hyperventilation pouvant être eux-mêmes inquiétants, un sentiment de...

Difficultés à respirerPublié le 01/01/2005 - 00h00

Le rôle du poumon consiste à oxygéner le sang et à en éliminer le gaz carbonique. En cas d'insuffisance respiratoire, le taux de gaz carbonique sanguin augmente, tandis que celui d'oxygène diminue, ce qui se traduit par une difficulté à respirer (que l'on appelle également dyspnée).

Plus d'articles