Crampes, courbatures et douleurs musculaires

Les plaintes d'origine musculaire sont les plus fréquentes chez les sportifs. Elles ont plusieurs degrés de gravité, de la simple courbature au claquage.
Publicité

Généralités sur les crampes, courbatures et douleurs musculaires

Dans les pathologies bénignes décrites ici, il n'y a pas de lésion anatomique et la guérison est en générale complète. Toutefois, elles peuvent être le signe d'un mauvais entraînement ou d'un matériel inadapté, et leur répétition peut faire craindre des problèmes plus graves. Il est donc primordial de ne pas les négliger.

Les crampes

Les crampes résultent de la contraction involontaire et brutale d'un muscle.

Elles sont douloureuses et cèdent en quelques minutes. Elles sont souvent secondaires à la déshydratation. Le traitement réside dans les étirements, la chaleur, le massage.

Ce sont les muscles qui travaillent le moins qui sont les plus sensibles aux crampes. En cas d'apparition d'une crampe, il faut arrêter immédiatement l'exercice et relâcher le muscle.

Si la douleur persiste, il faut étirer le muscle et le travailler en extension. Pour une crampe au mollet par exemple, il faut tirer les orteils vers soi.

La répétition des crampes peur être un signe de fatigue ou de surmenage, ou une carence en sels minéraux, qui peut être traitée par une alimentation équilibrée (comprenant des fruits et légumes par exemple).

La persistance ou la répétition prolongée de crampes malgré le repos et une alimentation correcte peut correspondre à certaines maladies, ou à une prise de médicament comme une statine contre le cholestérol en excès. Il convient alors d'en informer son médecin.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 01 Décembre 2014 : 12h36
PUB
PUB