Pas de lait de vache avant l'âge de un an !

L'abandon du lait deuxième âge ne doit pas être trop précoce.Les experts de l'alimentation infantile sont formelles, il ne faut pas donner de lait de vache aux nourrissons avant l'âge de un an, au risque d'entraîner notamment des carences en fer !

Administré trop précocement, le lait de vache est à risque

Le lait maternel ou de deuxième âge doit rester l'aliment principal jusqu'à un an.

En effet, le lait de vache est trop riche en protéines, favorisant les troubles digestifs et le risque de surpoids à l'âge de 2 ans, et trop pauvre en acides gras essentiels, lesquels participent au développement cérébral et à l'apprentissage.

De plus, il expose au risque de carence en fer car sa biodisponibilité n'est que de 5% contre 50% avec le lait maternel. Or, un déficit en fer peut être à l'origine d'anémie, d'infections récidivantes et de troubles du développement psychomoteur.

Les multiples répercussions d'une carence en fer

Une carence en fer prolongée entre 6 et 12 mois peut se répercuter sur le QI à l'âge de 2-3 ans et sur les capacités d'apprentissage à 4-6 ans. Il semblerait par ailleurs qu'une carence en fer augmente le risque d'infections ORL récidivantes.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :