Biberon du nourrisson : l'art et la manière de le préparer sans le contaminer

En l'absence d'allaitement maternel, on recourt aux préparations pour nourrisson à base de protéines de lait de vache ou de soja. Afin d'éviter les contaminations microbiennes et donc les infections, des recommandations d'hygiène pour la préparation et la conservation du biberon ont été formulées.
PUB

L'allaitement maternel représente l'alimentation de référence du nourrisson. Il est exclusivement recommandé durant les six premiers mois de la vie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), puis jusqu'à l'âge de 2 ans, voire au-delà si la mère le désire. Lorsque l'allaitement est impossible ou non désiré, il faut recourir aux préparations à base de protéines de lait de vache ou de soja. Ces produits répondent à des normes strictes définies au niveau communautaire. Sous forme liquide, prêts à l'emploi, ils sont stériles. En revanche, ils ne le sont pas lorsqu'il s'agit de lait en poudre. Dans tous les cas, leur manipulation et leur conservation sont délicates. En effet, les risques de contamination par des germes sont réels. En France, entre octobre et décembre 2004, neuf cas d'infection bactérienne sont survenus et ont été responsables du décès de deux nouveau-nés. C'est ainsi que la Direction générale de la santé (DGS) a émis des recommandations en matière d'hygiène pour que la préparation des biberons des tout-petits soit encore plus sécuritaire. Certains conseils sont spécifiquement formulés à destination des crèches, des établissements hospitaliers et des structures d'accueil de la petite enfance, d'autres s'adressent directement aux parents pour la préparation et la conservation du biberon. - Ne pas réchauffer le biberon en le laissant à température ambiante, en raison du risque de développement microbien. Utiliser un chauffe-biberon ou un bain-marie. - Une fois réchauffé, ne pas dépasser un délai de 30 minutes.- Une fois sorti du réfrigérateur, ne pas dépasser un délai d'une heure.- Ne pas utiliser de l'eau embouteillée provenant d'une bouteille ouverte depuis plus de 24 heures.- Ne pas utiliser de l'eau ayant subi une filtration ou un adoucissement.- Il est possible d'utiliser l'eau du robinet si :· après ouverture du robinet, on laisse de l'eau s'écouler quelques minutes avant de la recueillir ;· seule l'eau froide est recueillie (jamais d'eau chaude et attention à la position du mitigeur) ;· le robinet fait l'objet d'un entretien régulier (nettoyage, détartrage).- A défaut, employer de l'eau en bouteille : minérale naturelle ou eau de source permettant une consommation pour les nourrissons et les enfants en bas âge.- Bien respecter le dosage indiqué sur les boîtes de lait en poudre (1 cuillère-mesure arasée de poudre de lait X 30 ml d'eau).Vérifier que la cuillère-mesure est bien celle de la boîte.- Refermer soigneusement la boîte de lait après chaque usage.Après utilisation, vider le biberon, le rincer à l'eau froide et le laver très soigneusement.- La conservation au réfrigérateur doit se faire dans un réfrigérateur propre, qui doit être lavé au moins une fois par mois avec de l'eau savonneuse, rincé à l'eau, puis à l'eau javellisée.

Publié le 02 Janvier 2006
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), 17 octobre 2005.