Pregestimil : un lait infantile probablement contaminé

Quatre cas d'infections bactériennes sévères chez des nourrissons hospitalisés ont été enregistrés au cours des deux dernières semaines. Deux d'entre eux en sont décédés. La contamination d'un lait infantile en poudre, le PREGESTIMIL (Laboratoire Mead Johnson), est suspectée.
PUB

Il s'agit d'infections à Enterobacter sakazakii. Elles sont rares et surviennent principalement chez des nouveau-nés ou prématurés fragilisés, le plus souvent à la suite d'ingestion de lait en poudre contaminé. Elles se caractérisent par des symptômes digestifs, méningés ou septicémiques. En trente ans, 62 décès dans le monde ont été imputés à cette bactérie. Jusqu'à présent il n'y avait eu aucune victime en France.

Dans le cas présent, sur les 4 cas d'infections, l'enquête de la Direction générale de la santé montre que trois nouveau-nés ont en commun la consommation de Pregestimil, une préparation pour alimentation infantile du laboratoire Mead Johnson Nutritionnals. Le quatrième cas d'infection semble lié à un contact étroit avec un des malades.Cette préparation est indiquée principalement dans les cas d'allergie aux protéines du lait de vache, d'intolérance au lactose ou saccharose et lors de diarrhées aiguës du prématuré ou du nourrisson de moins de trois mois. Elle est disponible en ville en pharmacie et utilisée dans les établissements de santé.

PUB
PUB

Pour l'instant, aucune trace de la bactérie n'a été retrouvée dans les lots de Pregestimil incriminés. Mais par mesure de précaution, les trois lots suivants ont été retirés de la vente :

  • n° S401719 fabriqué en mai 2004,
  • n° S401420 fabriqué en juin 2004,
  • n° S402077 fabriqué en juillet 2004.

n'a été retrouvée dans les lots de Pregestimil incriminés. Mais par mesure de précaution, les trois lots suivants ont été retirés de la vente :

En pratique

Les boîtes correspondant à ces trois lots ne doivent pas être utilisées. Il est recommandé aux familles de consulter leur pédiatre ou leur médecin traitant afin d'être conseillées.En cas de fièvre et de troubles digestifs ou de trouble de la conscience chez un nourrisson consommant du Pregestimil, il est impératif de consulter un médecin. Et enfin, il est rappelé que les biberons ne doivent jamais être préparés à l'avance. Les parents ne doivent pas laisser mariner les biberons plusieurs heures à température ambiante ou dans un chauffe-biberon. Bien sûr, aussitôt après usage, il faut les nettoyer soigneusement.

Un numéro vert a été mis en place par le laboratoire au : 0811 88 40 40.

Publié le 15 Décembre 2004
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de la Direction générale de la santé, " Retrait de lots de PREGESTIMIL, préparation pour alimentation pour nourrissons et enfants en bas âge ", 10 décembre 2004.