Parasomnies : ces étranges perturbations du sommeil…

On nomme parasomnies tous les phénomènes indésirables qui peuvent accompagner le sommeil. Celles que nous vous présentons ici n'empêchent pas de dormir, mais elles diminuent parfois le repos; ou alors elles sont perturbantes pour l'entourage. Peu connues, elles sont pourtant fréquentes, voire très fréquentes.

PUB

Hallucinations du sommeil

Les hallucinations du sommeil sont parmi les parasomnies les moins bien connues, alors qu'elles ne sont pas rares. Elles sont liées à l'endormissement ou au réveil. Elles peuvent être visuelles – la personne voit des lumières ou des formes – ou auditives, et alors la personne entend un nom, une porte qui claque, une sonnerie ou autre. Elles peuvent aussi être kinesthésiques, c'est-à-dire qu'elles touchent à notre perception par notre corps. Les personnes ont alors l'impression que leur corps s'allonge en tout ou en partie, une sensation de flottement ou de chute, etc. Sans aucune gravité, ces hallucinations ne nécessitent aucun traitement. Elles apparaissent pendant la jeunesse et diminuent, puis disparaissent, en général avec l'âge. En souffrez-vous ? Elles sont tout sauf rares puisque 37% de la population connaît ce type d'expérience.

PUB
PUB

Paralysie du sommeil

Plus inquiétante pour celui qui en souffre, la paralysie du sommeil n'est pourtant pas plus grave. La personne affectée va avoir l'impression d'être réveillée, mais être incapable de se déplacer, de bouger ses membres, voire parfois de respirer. Elle peut avoir lieu à l'endormissement ou au réveil, et elle est souvent très angoissante. Elle peut en outre être accompagnée d'hallucinations. Au final, l'épisode ne dure au maximum que quelques minutes, et il cesse dès que la personne affectée peut être réveillée. Entre un quart et un tiers des jeunes adultes (étudiants) connaissent ce type de phénomène.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 07 Mars 2011 : 09h45
Mis à jour le Vendredi 15 Janvier 2016 : 18h21
Source : Pr Michel Billard, "Le guide du sommeil", éd. Odile Jacob