Pain d'épice

Le pain d'épice occupe une place à part dans les produits sucrés et dans nos habitudes alimentaires. Le pain d'épice est un gâteau mais que l'on n'a pas vraiment l'habitude de consommer en dessert.
Publicité

Gâteau millénaire

Le pain d'épice est d'origine chinoise : le "mi-kong" pain constitué de farine et de miel existait là-bas dès le 10 ème siècle et faisait partie de la nourriture des troupes de Gengis Khan. Il a ensuite gagné le Moyen-Orient. Les Croisés y découvrirent le pain d'épice et le rapportèrent en Europe. Le pain d'épice est devenu une spécialité de la ville de Dijon après la Révolution. Il est aussi le gâteau de fête dans tous les pays qui célèbrent la Saint Nicolas. Le pain d'épice est fabriqué partout soit artisanalement soit industriellement mais la recette est à peu près la même. Le pain d'épice est à base de farine, de miel et d'épices particulières appelées "épices à pain d'épice".

Les différents pains d'épice

Il en existe plusieurs sortes plus ou moins sucrées :

  • Pain d'épice type Dijon : 60 % de farine de blé et 28 à 33 % de matières sucrantes
  • Pain d'épice type "couque" : 45 % de farine de seigle et 44 à 53 % de matières sucrantes
  • Pain d'épice type "demi-couque" : 45 % d'un mélange de farine de seigle et de blé et 36 à 44 % de matières sucrantes

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Mardi 12 Août 2008 : 02h00
PUB
PUB