Nectarine et brugnon

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 12 Août 2013 : 14h27
La nectarine et le brugnon, que l'on confond souvent, proviennent d'arbres issus du pêcher et créés par le génie humain. Il n'existe pas de nectarinier, ni de brugnonier à l'état sauvage.
PUB

Nectarine et brugnon : une pêche-prune à peau lisse

Nectarine et brugnon sont issus de la greffe d'un prunier sur un pêcher.

Ces deux fruits se ressemblent et se confondent fréquemment. Tous deux ont une peau lisse et très colorée, assez rouge parfois marbrée de jaune.

Leur chair est proche de celle de la pêche.

Le brugnon est d'origine française tandis que la nectarine est issue d'une greffe semblable mais pratiquée à l'origine aux États-unis. Ce fruit est arrivé en Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Il fut longtemps appelé "pêche abricot" alors qu'il n'a rien avoir avec ce dernier.

La chair du brugnon est jaune, ferme et adhère au noyau qui est semblable à celui de la pêche.

Le fruit est rond ou ovale. Il en existe différentes variétés : Mid silver et Fairlane qui sont ronds, Ruby gem et Big top, ovales. Les brugnons sont récoltés de juillet à septembre. Ce sont des fruits fragiles qui, pour cela, tendent à disparaître du commerce.

La chair de la nectarine est blanche ou jaune et se détache facilement du noyau.

Rondes ou ovales, les différentes variétés de nectarines se trouvent sur les marchés pendant les mois de juin, juillet et août. La nectarine est beaucoup plus robuste que le brugnon. Plus facile à transporter, à manipuler et se conservant plus longtemps, elle est prédominante sur le marché mais elle n'est pas toujours de bonne qualité. On a trop souvent à faire à des nectarines à la chair dure et cotonneuse alors que, normalement, celle-ci est tendre et très juteuse.

PUB
PUB

Nectarine et brugnon : comment bien les choisir ?

L'intensité de la couleur de la peau des nectarines ou des brugnons n'est pas un signe de maturité. En effet, selon les variétés, les teintes évoluent du rosé au rouge foncé. Un bon fruit doit être bien souple sous le doigt, bien parfumé, avec une peau bien lisse et sans taches.

Rares sont les chances de trouver des nectarines mûres dans une grande surface. Il faut les garder dans un compotier à température ambiante et patienter quelques jours : elles vont mûrir.

Brugnons et nectarines ne s'épluchent pas. Lavez-les soigneusement avant de les consommer.

C'est une précaution élémentaire d'hygiène. Ces fruits ont été manipulés par des mains pas forcément propres et il subsiste sur leur peau des résidus des produits de traitements.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 12 Août 2013 : 14h27
PUB
PUB
A lire aussi
PêchePublié le 22/06/2001 - 00h00

La pêche est un fruit d'été qui se caractérise par une chair moelleuse et juteuse. Malheureusement, ça n'est, hélas, pas toujours le cas.

AbricotPublié le 01/06/2001 - 00h00

L'abricot est un fruit fragile que l'on consomme avec sa peau veloutée et dorée et qui, lorsqu'il est bien mûr, juteux, procure un grand moment de plaisir. Encore faut-il trouver de bons abricots, ce qui n'est pas évident.

PommePublié le 22/06/2001 - 00h00

La pomme, parée de nombreuses vertus, est le fruit le plus consommé. Le pommier est l'arbre fruitier le plus cultivé. On récolte environ 64 millions de tonnes de pommes dans le monde.

PrunePublié le 22/06/2001 - 00h00

Les prunes offrent tellement de variétés à l'aspect et au goût différents que l'on pourrait supposer qu'il ne s'agit pas du même fruit. Pourtant, elles poussent toutes sur des pruniers.

Plus d'articles