Méningite : décès d’un étudiant à Palavas-les-flots

© Istock

Un étudiant de 23 ans a été retrouvé mort à Palavas-Les-Flots, près de Montpellier (Hérault). L'Agence régionale de santé d'Occitanie a confirmé qu'il était décédé d'une infection à méningocoque. Une trentaine de personnes ont été contactées par mesure de précaution pour prévenir tout risque de contagion.

Publicité

La méningite a fait une nouvelle victime. Un étudiant a été retrouvé sans vie, dans son lit, par son père ce 4 mai.Il revenait d'un long séjour à l'étranger.La veille, ce jeune homme de 23 ans, étudiant d'une école de commerce de Montpellier (Hérault), s'est plaint de forts maux de tête ainsi que d'une sensation de froid.

Il a alors pris un médicament pour éradiquer ses douleurs. Sans effet.Immédiatement, une enquête a été ouverte par les gendarmes de la compagnie de Lunel."Le décès pourrait être lié à une pathologie foudroyante de type méningite", avait indiquéMidi Libre. Suite à des analyses biologiques, l'Agence régionale de santé d'Occitanie a confirmé qu'une infection à méningocoque était bien la cause du décès.

Publicité
Publicité

Les autorités ont pris des mesures de prévention.Les équipes de veille sanitaire de l’Agence Régionale de Santé Occitanie et la Direction de l’Ecole de commerce concernée ont identifié et contacté une trentaine de personnes en relation avec ce jeune homme, afin qu'ils bénéficient d’un traitement antibiotique préventif (Rifampicine). Il s'agit de la famille et de proches ayant été en contacts étroits, rapprochés et répétés durant les 10 jours qui ont précédé sa maladie.Le germe étant très fragile dans l’environnement, les risques de transmission sont très faibles. Il n'y a pas lieu de procéder à une désinfection de locaux, ni de traiter les personnes ayant eu des contacts occasionnels avec la personne malade.

Les équipes médicales de l’ARS Occitanie restent à la disposition des personnes concernées au0 800 301 301.

Une maladie qui peut être grave

Pour comprendre la méningite, il faut déjà savoir que les méninges sont des membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière. De ce fait, la méningite désigne une infection de ces membranes dans lesquelles circule le liquide céphalo-rachidien.

S'il y a une suspicion de méningite, il est important de consulter immédiatement un médecin. Les principaux symptômes sont une forte fièvre qui apparaît soudainement et est associée à des céphalées (maux de tête) intenses et à des vomissements.

Les autres signes de cette maladie sont généralement des difficultés à supporter la lumière, des raideurs dans la nuque, des troubles de la conscience. Ces symptômes peuvent évoluer très vite vers un coma et des convulsions.

Chez les très jeunes enfants et les nourrissons, les symptômes sont parfois moins évidents. Cela peut être simplement de la fièvre, une somnolence et parfois une diarrhée.

En ce qui concerne le purpura pétéchial, il s'agit d'une extrême urgence thérapeutique liée à la méningite. Il se traduit par de petits points de couleur bleu-violet sur la peau, en particulier sur les membres qui sont liés à des micro-hémorragies.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés