Méningite

La méningite correspond à l'inflammation des méninges le plus souvent d'origine infectieuse.

Dans environ 75 % des cas de méningite, la méningite est virale et généralement bénigne.

La méningite est en revanche très grave lorsqu'elle est d'origine bactérienne, d'où l'impérieuse nécessité d'hospitaliser en urgence toute personne présentant un syndrome de méningite.

Publicité

Méningite : Comprendre

Qu'est-ce que la méningite ?

  • Les méninges sont des membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière.
  • La méningite désigne l'infection de ces membranes dans lesquelles circule le liquide céphalo-rachidien.

Méningite : Causes

Les causes virales de la méningite :

  • Les entérovirus (Echovirus, Coxsakie) sont les principaux responsables de laméningite virale.
  • Les virus du groupe herpès (virus herpès 1 et 2, cytomégalovirus, virus d'Epstein-Barr, virus de la varicelle et du zona, virus HHV6) peuvent aussi entraîner une méningite.
  • Le VIH (virus du sida) peut être responsable deméningite lors de la primo-infection.
  • Le virus des oreillons est moins souvent en cause depuis la généralisation de la vaccination ROR.

Les causes bactériennes de la méningite :

Deux germes bactériens sont essentiellement rencontrés lors de méningite :

  • Le méningocoque (Neisseria meningitidis).
  • Le pneumocoque.

Grâce à la vaccination, la méningiteà Haemophilus influenzae de type B a quasiment disparu.

  • D'autres germes peuvent être en cause comme les staphylocoque, streptocoque, colibacille (chez le nourrisson), pseudomonas, listeria, bacille de la tuberculose.

Plus des deux tiers des méningites bactériennes surviennent chez les enfants de moins de 5 ans. La propagation de la maladie est liée à la vie en collectivité (crèche, école).

La méningite à méningocoque est la plus fréquente des méningites bactériennes.

Il existe 3 types deméningocoques, appelés A, B et C.

Le méningocoque C est le plus grave car responsable du purpura fulminans. Le germe, présent dans les voies respiratoires des sujets infectés, se transmet par contact direct (toux, éternuement). C'est une maladie très contagieuse, d'autant plus qu'il existe également des "porteurs sains", c'est-à-dire des personnes hébergeant le germe au niveau du pharynx (gorge) sans être malades.

La méningite à pneumocoque fait généralement suite à une infection des cavités internes de l'oreille ou des sinus et parfois des poumons. Le pneumocoque est le principal responsable des méningites bactériennes chez l'enfant de moins de 2 ans.

Rare, la méningite parasitaire peut se voir dans la toxoplasmose, l'amibiase ou la trypanosomiase.

La méningite maligne est secondaire à un cancer (sein, poumon) ayant métastasé.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 23 Juillet 2003 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 10 Avril 2013 : 17h37
Source : Méningite bactérienne. Stratégies de prévention et de traitement. Collectif l'Inserm. Méningite de l'enfant : les nouvelles thérapeutiques. Impact Médecine : Consulter. N° 24 du 24/09/2002. Médecine interne. Harrison, tome 2. McGraw-Hill, New York, 2000.
PUB
PUB