Meghan Markle, épuisée et à bout : elle fait un break de 6 semaines

Prendre ses marques en tant que mère n’est jamais facile… et encore moins si vous êtes scrutées par la planète entière. Meghan Markle s’est confiée sur les difficultés d'être la maman d’Archie et l'épouse du prince Harry à cause de la pression médiatique. Épuisée, elle a décidé avec son mari de s'offrir un break de 6 semaines.
© abacapress

Fin septembre, Meghan Markle et le Prince Harry se sont envolés avec leur fils Archie pour l’Afrique de Sud pour une tournée officielle. À l’occasion de ce premier voyage avec leur bébé de 5 mois, ils ont demandé au journaliste et auteur Tom Bradby de les suivre. Pendant le reportage, la Duchesse de Sussex s’est confiée sur la pression médiatique subie ces derniers mois. "N’importe quelle femme, surtout lorsqu’elle est enceinte, est vraiment vulnérable, et c’est donc devenu très difficile".

Émue, elle a expliqué pendant l’entrevue "c'est vraiment un défi d'élever un nouveau-né. Et surtout en tant que femme, il faut ajouter cela au fait d'essayer d'être une jeune maman et une jeune mariée". Lorsque le journaliste lui demande finalement si sa santé physique et mentale ne pâtit pas de ce quotidien sous les flashes. L’ancienne actrice répond les larmes aux yeux "merci de demander, parce que peu de personnes ont demandé si j'allais bien. Mais c'est une chose très réelle ce que je vis en coulisses".


La pression médiatique : un effet “très destructeur” sur Meghan

Les critiques reçues depuis qu’elle fait partie de la famille royale, sont difficiles pour Meghan Markle. "En toute honnêteté, cela fait un bon moment que je dis à 'H' – c'est comme ça que je l'appelle – que cela ne suffit pas de survivre à quelque chose, ce n'est pas une raison de vivre. Il faut s'épanouir. Il faut se sentir heureux et je crois que j'ai vraiment essayé d'adopter cette sensibilité britannique toute flegmatique”, a-t-elle déclaré. Puis elle a reconnu “J'ai essayé, j'ai vraiment essayé. Ce que tout cela provoque en moi est probablement très destructeur, et le pire c'est que je savais que ce ne serait pas facile, mais je pensais au moins que ce serait juste".

La maman d’Archie explique les effets dévastateurs des propos diffusés "Quand les gens disent des choses purement fausses, qu'on leur dit qu'elles sont fausses, mais qu'ils peuvent quand même continuer à les dire, je ne connais personne au monde qui se sentirait en accord avec cela. (...) Vous n'avez pas idée. C'est vraiment dur de comprendre ce que c'est”.

Elle tente ainsi de rester concentrée sur sa vie de femme, de maman et d’épouse. “Le point positif, c'est que j'ai mon bébé, j'ai mon mari et ce sont les meilleurs."

Dans le même reportage, diffusé le 20 octobre 2019 sur la chaîne ITV, un ami de Harry a confié qu'il pensait que le couple était "vulnérable et meurtri."


Meghan et Harry : un break de six semaines mi-novembre

Meghan Markle et le prince Harry auraient décidé de mettre de la distance entre eux et le Royaume-Uni afin de se soustraire à cette pression éreintante. Une source royale a confié au Sunday Times : "Le duc et la duchesse ont un programme complet d'engagements jusqu'à la mi-novembre, après quoi, ils prendront le temps dont ils ont tant besoin en famille." Si - contrairement aux rumeurs - un déménagement n’est pas au programme, le couple a décidé de faire une pause de 6 semaines. Ils auraient prévu de se rendre Los Angeles pour fêter Thanksgiving avec la mère de Meghan, Doria Ragland. 

Les trucs pour se relaxer pendant la journée

Si nous ne faisons pas face aux mêmes pressions sociales et médiatiques que Meghan Markle, il est facile de se laisser emporter par le stress de notre quotidien. Des trucs permettent de lâcher prise sur nos difficultés :

  • pratiquer une activité physique : lorsqu’on fait du sport, le cerveau libère des endorphines, les hormones du bonheur. Il est recommandé de choisir une activité plaisante, car la régularité est importante ;
  • s’accorder un moment à soi : peu importante le moment, la durée ou l’activité, il faut s’offrir une pause solo dans la journée sans téléphone sans ordinateur professionnel. Cela peut aussi bien être un bain, une balade dans le quartier, une tasse de thé ou quelques pages de lecture ;
  • planifier les tâches à faire dans la journée, la semaine ou le mois à l'avance permet d’éviter les coups de stress ;
  • une séance de relaxation ;
  • les auto-massages : ils permettent de se relaxer à tout moment et partout ;
  • positiver : plusieurs fois par jour, forcez-vous à penser positif jusqu’à ce que cela devienne un automatisme. Il suffit de lister les éléments plaisants des 24 dernières heures.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.