Hormone du plaisir : ce qu'il se passe quand on fait l'amour

Publié le 26 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Au-delà du sentiment qui contribue à le décupler, le plaisir ressenti lors de la pénétration et, plus généralement, de l’acte sexuel détient également une dimension purement biologique. Faire l’amour constitue un véritable bouleversement hormonal pour l’organisme. Quelles sont les différentes hormones libérées quand nous faisons l’amour ?
PUB
© Istock

Plaisir et hormones, quels liens ?

On entend souvent dire que la nature est bien faite. Dans ce cadre précis, on pourrait même dire que notre cerveau possède tous les outils nécessaires pour nous conduire au plaisir ultime que représente la jouissance. Mais comment ? Grâce à une panoplie extraordinaire de neurohormones. Derrière ce terme scientifique un peu abstrait se cachent, en fait, des substances chimiques produites par notre cerveau pour transmettre des informations précises à nos neurones. Ce sont elles qui vont aider, par exemple, vos muscles à se relâcher ou, au contraire, à se contracter. Elles vont plonger votre organisme dans un état de plénitude extrême ou vous faire perdre la notion du temps. Bref, ces neuromédiateurs spécifiques sont pleinement dédiés à la construction du plaisir sexuel. 

Quelles sont les différentes hormones du plaisir ?

Elles sont nombreuses et c’est d’ailleurs ce qui explique, en partie, la puissance de l’orgasme ! La première d’entre elles, celle par qui tout commence, c’est la testostérone. Produite par les hommes, mais aussi par les femmes, cette hormone est l’initiatrice du désir sexuel. C’est elle qui fait naître, en partie, l’alchimie entre deux êtres et deux corps. Ensuite, l’hypothalamus va commencer à sécréter de la lulibérine. C’est elle qui va préparer le corps à l’acte sexuel en le mettant progressivement dans de bonnes dispositions. L’hormone va ainsi pousser les partenaires aux caresses et aux différents préliminaires qui précédent la pénétration. Au moment de l’orgasme, ce sont les endorphines qui vont prendre le relais. Mais si vous savez, les hormones du bonheur ! Ce sont elles qui vont modifier pour un temps la perception de la réalité et décupler les sensations ressenties. Mais elles ne sont pas les seules hormones à être libérées à ce moment, car la jouissance constitue une véritable explosion hormonale. Il y a, par exemple, l’ocytocine, la sérotonine ou encore la dopamine qui viennent compléter le cocktail détonnant ! 

PUB
PUB

Hormones du plaisir : bénéfiques pour la santé ?

De nombreux spécialistes s’accordent à dire que faire l’amour préserve la santé ! En effet, la libération des différentes hormones du plaisir contribue, certes, à construire l’orgasme, mais également à créer un sentiment de bien-être corporel et psychologique relativement durable. S’adonner au plaisir sexuel est ainsi un moyen très plaisant de diminuer son stress, faire baisser son niveau d’anxiété ou encore de voir la vie de manière plus positive. Certaines études ont même démontré que le fait d’avoir des rapports sexuels réguliers permet de lutter contre les troubles du sommeil. Mais attention à la dépendance ! Les endorphines et la sensation d’extase qu’elles procurent peuvent être addictives…