Meghan Markle : un accouchement qui coûte cher

Publié le 07 Mai 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Meghan Markle et le Prince Harry sont les heureux parents d'un petit garçon depuis ce lundi 6 mai 2019. Si le couple est aux anges, ils ont dû renoncer à la naissance à domicile dont ils rêvaient. La duchesse du Sussex aurait, en effet, accouché en secret dans un hôpital londonien selon le Daily Mail. Un établissement luxueux où la facture pour un accouchement est de plus de 17 000 euros.
PUB
© abacapress

Les accouchements se passent rarement comme les futures mamans l'imaginaient. Bien que membre de la famille royale du Royaume-Uni, il n'en est pas autrement pour Meghan Markle. La duchesse du Sussex a semble-t-il dû renoncer à son souhait d'accoucher à domicile.

Pour le Daily Mail, si le prince Harry a partagé sa joie d'être père lors d'une conférence impromptue au Château de Windsor situé à proximité de sa résidence de Frogmore House, la naissance n'aurait pas eu lieu à domicile comme prévu, mais dans un hôpital de Londres.

La future maman aurait été transportée dans le plus grand secret au luxueux hôpital londonien The Portland dimanche dernier. Les sources du journal britannique n'ont pas indiqué si l'accouchement avait été déclenché ou non mais elles ont confirmé que les parents ont passé la nuit dans ce complexe avant la naissance du petit garçon lundi matin.

PUB

Un accouchement luxueux

Si l'accouchement ne s'est pas passé comme prévu, les jeunes parents et le bébé ont pu profiter des meilleurs soins dans cet hôpital de Londres. En effet, la facture "basique" pour un accouchement dans cet établissement réputé est de 15 000 livres (17 540 euros). En comparaison le coût d'un accouchement classique oscille approximativement en France ne dépasserait pas 3 500 euros...

PUB

En regardant le détail des prestations du Portland Hospital, on comprend comment la note peut atteindre ces sommets. La plus chère des 36 suites de l'hôpital qui offre un service hôtelier 5 étoiles, est facturée 1 800 livres par nuit. Par ailleurs, l'établissement disposerait également de chambres réservées à la famille royale et aux VIP. Le coût de ces suites très haut de gamme serait supérieur à 2 000 livres la nuit.

En plus des soins et des actes médicaux, l'établissement propose aux parents un "repas de célébration" avec homard, foie gras et champagne. Et s'ils ne souhaitent pas que leur nouveau-né dorme dans le traditionnel berceau en plastique des hôpitaux, ils peuvent aussi demander un lit de la marque de luxe Dragons of Walton Street.

Pour ce prix-là, les familles ne quittent pas l'établissement les mains vides. Elles partent avec un sac rempli de cadeaux dont des jouets, du champagne et des photos gratuites.

En France, les frais d’accouchement et leur prise en charge varient selon l’établissement choisi. Selon les sources, ils oscillent entre quelques centaines d'euros et 3 500 euros. Dans les hôpitaux publics, les frais sont remboursés à 100% à l'exception des options de confort comme la chambre particulière ou la télé.

Dans les cliniques ou hôpitaux privés conventionnés, les frais liés à l'accouchement et le séjour sont pris en charge par la Sécurité Sociale sur la base des tarifs de convention (313,50 € pour une grossesse classique et 418 € pour une grossesse multiple). Il reste entre autres à la charge des parents, les dépassements d'honoraires éventuels des médecins (obstétriciens, anesthésistes...) ainsi que les services de confort supplémentaires. Toutefois selon les contrats, la mutuelle peut rembourser la totalité ou une partie de ces sommes.

Une grossesse à haut risque

Il n'est pas surprenant que Meghan Markle ait dû renoncer à un accouchement à domicile. Avant l'annonce de la naissance, de nombreux médecins s'inquiétaient de voir le terme dépassé d'une semaine et préconisaient un déclenchement.

Clive Spence-Jones, obstétricien à l’hôpital Whittington situé à Londres, avait confié au Daily Mail "Une étude récente a révélé que les femmes de plus de 36 ans devraient envisager le déclenchement de l’accouchement après dépassement du terme, car prolonger la grossesse devient risqué".

Par ailleurs, en plus de la hausse "de possibilités d'intervention médicale pendant le travail" liée au déclenchement, la future maman âgé de 37 ans faisait face aux complications des grossesses tardives. Ces différents éléments rendaient un accouchement à la maison très déconseillé.

Si Meghan Markle et le prince Harry se refusent de raconter le déroulement de la naissance de leur enfant, ils ont indiqué qu'ils présenteraient et dévoileraient le prénom du petit garçon d'ici "deux jours". C'est-à-dire probablement ce jeudi.

PUB

A lire aussi

Megan Markle : un accouchement attendu mais à haut risque

Où accoucher ?

Maisons de naissance : première expérimentation

Futures et jeunes mamans : votre sommeil agité est normal !

Grossesse et paternité : les cinq commandements

9e mois de grossesse : la délivrance !

Plus d'articles